Achat de billets
Achat VidéoPass

Terol s’impose en solitaire au Circuit of the Americas

Terol s’impose en solitaire au Circuit of the Americas

Suite à un début de course extrêmement serré, marqué par les abandons de Pol Espargaró et de Takaaki Nakagami, Nico Terol a réussi s’échapper pour remporter sa première victoire dans la catégorie Moto2™, devant Esteve Rabat et Mika Kallio, coiffé sur le poteau par l’Espagnol.

Troisième sur la grille de départ du Red Bull Grand Prix of the Americas, Nico Terol (Mapfre Aspar) a réalisé une course parfaite pour décrocher sa première victoire dans la catégorie intermédiaire. L’ex-Champion du Monde 125cc a pris la tête de la course dès le troisième tour et n’a ensuite plus jamais regardé derrière lui, pour s’imposer avec près de quatre secondes d’avance. 

Présents sur le podium au Qatar, Takaaki Nakagami (Italtrans Racing) et Pol Espargaró (Tuenti HP 40), qui était remonté en début de course suite à un départ en septième position, ont tous les deux abandonné en début d’épreuve, en raison d’un problème technique pour le Japonais et sur une chute pour le Catalan.

Sans réplique face à l’offensive de Terol, Scott Redding (Marc VDS Racing), l’auteur de la pole position, s’est retrouvé dans une bataille à couteaux tirés avec son coéquipier Mika Kallio, le Suisse Dominique Aegerter (Technomag carXpert) et Simone Corsi (NGM Mobile Racing), qui a chuté dans le sixième tour et fini à la seizième place.

Alors que Redding se montrait de moins en moins performant sur la seconde partie de la course, Kallio et Aegerter se battaient en duel pour la seconde place et ont été rejoints par Esteve Rabat (Tuenti HP 40) pour les derniers tours et un final explosif dans lequel Aegerter a été légèrement percuté par Kallio suite à une manoeuvre trop risquée du Suisse. Le Finlandais a cependant lui aussi commis une erreur, en freinant trop tard dans le dernier virage, et a concédé la seconde place à Rabat quelques mètres avant la ligne d’arrivée. Malgré le contact, Aegerter a pu revenir sur la trajectoire de course et finir quatrième, devant Redding.

Qualifié en dix-septième position, Johann Zarco (Came IodaRacing Project) a été étincelant sur les deux derniers tiers de la course et a petit à petit remonté le peloton pour s’emparer d’une superbe sixième place, dérobée à Anthony West (QMMF Racing) dans le dernier tour.

Mattia Pasini (NGM Mobile Racing), Alex de Angelis (NGM Mobile Forward Racing) et Toni Elías (Blusens Avintia) complétaient le Top 10 à l’arrivée, devant Mike Di Meglio (JiR Moto2), qui était cependant huitième avant la mi-course. Egalement dans le Top 10 en début d’épreuve, Xavier Siméon (Desguaces La Torre Maptaq) a eu une fin de course compliquée et a fini à la treizième place tandis que Louis Rossi (Tech3 Racing) a conclu en vingt-quatrième position mais aura au moins la satisfaction de rallier l’arrivée pour la première fois en Moto2™, suite à sa malheureuse chute au Qatar.

L’abandon d’Espargaró, vainqueur de la première manche de la saison 2013, permet à Redding de passer en tête du classement général, devant Terol, Rabat, Kallio et Aegerter, tandis que le vice-Champion du Monde chute à la sixième place, à six points du Britannique.

Tags:
Moto2, 2013, RED BULL GRAND PRIX OF THE AMERICAS, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›