Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Espargaró et De Puniet dominent de nouveau le groupe CRT au Texas

Les pilotes du team Power Electronics Aspar ont pris les onzième et quatorzième places au Red Bull Grand Prix of the Americas.

Aleix Espargaró a été le pilote CRT le plus convaincant au Texas et a devancé deux pilotes sur prototypes, Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) et Ben Spies (Ignite Pramac Racing), mais espérait rattraper Andrea Iannone (Energy T.I. Pramac Racing) pour se battre pour la dixième place.

« Je suis très content, nous avons de nouveau fait un week-end complet, » a affirmé le Catalan. « J’ai réalisé un bon départ et j’ai réussi à doubler Hayden, Iannone et Bautista, puis ils sont ensuite repassés devant. Je ne perdais pas de vue mon objectif, qui est de finir premier des CRT, mais je dois admettre que j’ai essayé de les suivre et de rester avec eux. C’était simplement impossible. »

« Mon départ m’avait permis de prendre un petit avantage sur Smith et Spies. J’ai eu du mal à rester devant eux et je pouvais les voir se rapprocher. J’ai heureusement réussi à gérer mon avance. Smith ne m’a pas laissé le moindre répit et je l’en remercie parce que ça m’a forcé à pousser au maximum et à rester concentré toute la course. »

Quatorzième, à une seconde et demie de Spies, De Puniet n’était pas aussi satisfait de son résultat mais a tout de même fini sur une note positive.

« Nous finissons le week-end d’une manière positive mais nous avons un peu vécu ce qui s’était passé au Qatar, » a expliqué le Français. « Nous avons eu du mal à trouver la bonne direction. J’avais l’impression de toujours avoir une séance de retard sur Aleix. Nos problèmes étaient principalement dus à mon manque de confiance sur l’avant. Nous avions prévu de modifier la suspension arrière pour le warm-up mais la piste était trop froide et nous n’avons pas pu tirer de conclusion. »

« Les températures étaient plus élevées pour la course mais j’ai préféré ne pas prendre de risque. Je suis assez bien parti, je me suis calé derrière Smith mais il y a quasiment eu contact avec un autre pilote et j’ai dû freiner fort, ce qui a permis à d’autres pilotes de passer devant. Je me suis retrouvé bloqué au milieu d’un groupe de pilotes qui m’ont ralenti pendant cinq tours. Une fois passé devant, j’ai pu hausser la cadence et revenir sur Hernández. Nous sommes de nouveau les deuxièmes CRT, ce qui n’est pas un mauvais résultat, mais nous devons continuer à travailler pour être plus compétitifs. »

 

Tags:
MotoGP, 2013

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›