Achat de billets
VideoPass purchase

Aegerter au pied du podium à Austin

Dominique Aegerter a signé dimanche dernier au COTA sa deuxième quatrième place consécutive cette saison et s’est surtout vaillamment battu pour le podium durant la majorité de la course.

On l'a vu à toutes les places du podium. Il a été en tête quelques centaines de mètres, avant de se battre pour la deuxième place, il termine finalement quatrième comme à Doha il y a deux semaines: Dominique Aegerter, le pilote du team Technomag-carXpert, a été l'un des hommes très forts du week-end passé au Texas. Il arrivera en Europe - prochain GP dans deux semaines, à Jerez de la Frontera - en occupant le cinquième rang du championnat du monde, à cinq points du nouveau leader (le vainqueur du jour, Nico Teról) et à une longueur seulement de la deuxième place. Le week-end s'est malheureusement moins bien terminé pour la deuxième pilote de l'équipe dirigée par Frédéric Corminboeuf : Randy Krummenacher a été victime d'une chute à la mi-course, alors qu'il se battait au niveau des points. Il s'est relevé sans le moindre mal physique.

 
Dominique Aegerter (4e) : « J’avais dit, samedi, qu'il y aurait du spectacle sur ce circuit d'Austin. Eh bien, je me suis donné de la peine pour en offrir, non? Mon départ a été bon, je me suis longuement battu avec Scott Redding, puis avec Mika Kallio. Ces deux adversaires avaient privilégié, au niveau des réglages, l'accélération en sorties de virages, alors que j'étais plus rapide qu'eux dans les courbes. Mais je n'ai malheureusement jamais pu creuser une assez grande différence et à chaque fois que je les passais, ils arrivaient à contrer. J'ai tout essayé, j'ai longtemps cru au podium, à la deuxième ou à la troisième place; j'y ai cru jusqu'à l'antépénultième virage de la course, quand je me suis touché avec Kallio. Là, j'ai eu de la chance de ne pas tomber... mais la malchance de perdre mes derniers espoirs de podium. Grâce à Nico Teról, Suter a gagné la course, on ne pourra donc plus dire que les Kalex dominent; mon but reste le même: la régularité. C'est grâce à elle que je pourrai me retrouver bien placé au championnat. »
 
Randy Krummenacher (chute au 10e tour) : « J’ai réussi un bon départ, mais il m'a d'emblée été impossible de soutenir le rythme du groupe dans lequel je me trouvais; j'avais moins d'adhérence qu'au warm-up, alors que nous n'avions changé aucun réglage, mais je n'y arrivais tout simplement pas. J'ai essayé, je me suis accroché, je savais qu'il y avait quelques points au bout de mes efforts, lorsque tout a coup la roue avant a décroché, sans que nous ayons la moindre explication. Maintenant, il faut analyser ce qui s'est passé et ne pas oublier que nous sommes sur la bonne voie, que j'ai passé un nouveau cap ce week-end avec la Suter, même si cette impression ne s'est pas encore transformée en points mondiaux. »
 
Communiqué de presse Technomag-carXpert
 

Tags:
Moto2, 2013, Dominique Aegerter, Randy Krummenacher, Technomag carXpert

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›