Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Louis Rossi : « Sur ces motos, le confort n’existe pas »

Vingt-quatrième du Red Bull Grand Prix of the Americas, sa deuxième course en Moto2™ avec Tech3, Louis Rossi a vécu un week-end difficile à Austin mais a pu gagner en expérience sur une longue et éprouvante course de dix-neuf tours.

 

Le soleil était au rendez-vous à Austin sur le Circuit of the Americas, au Texas, pour la découverte de ce nouveau venu au calendrier des Grand Prix. Avec son tracé très technique, difficile à apprendre et à maîtriser, il est certainement l’un des plus compliqués du Championnat…

ESSAIS 

Vendredi : Première séance à oublier : des pneus difficiles à mettre en température sur une piste froide, d’où un problème de glisse sur l’angle… et une perte de confiance. L’après-midi, dans la deuxième séance, Louis améliore de 6 secondes, mais il y a encore beaucoup à faire : il va falloir travailler dur et s'accrocher sur ce circuit très délicat ! 

Samedi : Week-end compliqué... Louis peine à se sentir en confiance sur la moto, notamment avec l’avant, ce qui l’empêche de pousser plus fort et de passer un cap.

« Demain, au Warm up, nous tenterons des réglages différents pour arriver à trouver un feeling qui me convienne mieux. »

COURSE : 24ème 

Début de course satisfaisant : Louis se retrouve avec son coéquipier, Danny Kent, dans un rythme correct et se sent plus à l'aise que les jours précédents. Mais dans les six derniers tours, en bagarre avec R.Wilairot,  les mêmes appréhensions ressurgissent : il perd le rythme et son coéquipier  en même temps...

Louis : « Déception quant au résultat, car évidemment on est capable de faire mieux et surtout on doit faire mieux. J’étais tendu et je pense que je dois moins m'écouter quand il y a des soucis sur la moto, car sur ces motos... le confort n'existe pas. Un grand merci à l'équipe qui est à fond derrière moi et qui a travaillé dur pour me redonner  confiance ainsi qu’à Alexis Masbou pour tous ses petits conseils ! »

Hervé Poncharal : « Louis a eu un week-end très difficile, mais il a réussi à terminer la course et à acquérir de l’expérience. Lui et son coéquipier ont beaucoup appris et sont maintenant prêts pour la première course européenne à Jerez, sur une piste qu’ils connaissent bien. »

Communiqué de presse Louis Rossi

Tags:
Moto2, 2013, Louis Rossi, Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›