Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Pedrosa conserve l’avantage à l’issue de la première journée au Mans

Dani Pedrosa s’est confirmé au sommet de la feuille de temps vendredi après-midi lors de la seconde séance d’essais du Monster Energy Grand Prix de France, devant son coéquipier Marc Márquez et Valentino Rossi.

Pilote le plus rapide vendredi matin au Mans, Dani Pedrosa (Repsol Honda) a de nouveau été l’homme à battre l’après-midi mais ne comptait qu’une maigre avance sur ses adversaires avant de boucler un exceptionnel dernier tour en 1’34.035. 

Son coéquipier Marc Márquez (Repsol Honda), le leader du Championnat, s’est hissé en seconde position dans les derniers instants et a fini à 0.134s de son compatriote, avec tout juste quatre millièmes de seconde d’avance sur Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing), qui se maintenait donc dans le Top 3.

Deuxième le matin, le Champion du Monde en titre Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) est descendu à la quatrième place du classement mais demeurait à moins de deux dixièmes de seconde du leader.

A 0.264s de Pedrosa, Stefan Bradl (LCR Honda) complétait le Top 5 et était le premier pilote satellite puisque l’Allemand comptait deux dixièmes de seconde d’avance sur Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), qui devançait péniblement Andrea Dovizioso (Ducati) et Nicky Hayden (Ducati).

Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) s’est classé neuvième, devant Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar), qui reprenait la première place des CRT. Son coéquipier Randy de Puniet a fini la journée en treizième position, derrière Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) et Andrea Iannone (Energy T.I. Pramac Racing). Ce dernier a chuté mais n’a heureusement pas été touché à l’avant-bras droit, dont il s’était fait opérer pour soigner un syndrome des loges la semaine dernière.

 

Tags:
MotoGP, 2013, FP2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›