Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Redding impose sa cadence sur le circuit Bugatti

Scott Redding aura dominé chacune des deux séances d’essais de vendredi au Monster Energy Grand Prix de France et disposait en fin de journée de plus de trois dixièmes de seconde d’avance sur ses deux premiers poursuivants, Tom Lüthi et Julián Simón.

Scott Redding (Marc VDS Racing) s’est affirmé comme l’homme à battre ce week-end au Mans en dominant les deux séances d’essais libres de vendredi. Sur une piste relativement froide l’après-midi en raison des nuages qui surplombaient le circuit Bugatti, le Britannique a bouclé son meilleur tour en 1’38.283 et tentera de confirmer demain en qualifications, avant de se lancer une fois de plus à la conquête d’une première victoire dans la catégorie Moto2™.

 
Tom Lüthi (Interwetten Paddock) et Julián Simón (Italtrans Racing) complètent le Top 3 en étant à un peu plus de trois dixièmes de seconde de Redding tandis que Takaaki Nakagami (Italtrans Racing) et Dominique Aegerter (Technomag carXpert) sont à plus d’une demi-seconde du Britannique.
 
Nico Terol (Mapfre Aspar), Mattia Pasini (NGM Mobile Forward Racing), Xavier Siméon (Desguaces La Torre Maptaq), Pol Espargaró (Tuenti HP 40), qui était l’un des deux seuls pilotes à ne pas progresser l’après-midi, et Simone Corsi (NGM Mobile Forward Racing) figuraient également dans le Top 10 de la seconde séance d’essais libres tandis que Johann Zarco (Came IodaRacing Project) a rétrogradé en seizième position après avoir fini dixième le matin. 
 
Mike Di Meglio (JiR Moto2) et Louis Rossi (Tech3 Racing) sont respectivement vingt-et-unième et vingt-huitième.

Tags:
Moto2, 2013, FP2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›