Achat de billets
Achat VidéoPass

Cecchinelli fait le point sur les progrès de l’ECU Magneti Marelli

Cecchinelli fait le point sur les progrès de l’ECU Magneti Marelli

Corrado Cecchinelli, le Directeur Technique du MotoGP™, s’est entretenu avec motogp.com le week-end dernier au Mans pour revenir sur les améliorations apportées par la nouvelle version du logiciel gérant l’ECU Magneti Marelli, utilisé notamment par les teams NGM Mobile Forward Racing, Came IodaRacing Project, Avintia Blusens et par Michael Laverty chez PBM.

Cecchinnelli a commenté : « Jusqu’ici nous sommes très contents des résultats. Le système que Magneti Marelli nous a livré été très bon d’entrée de jeu et maintenant nous commençons à l’améliorer. »

« Après la course de Jerez, nous avons fait un test important et les résultats étaient satisfaisants. Nous utilisons le nouveau logiciel ici, qui inclut beaucoup de petits détails. Les plus importants concernent le contrôle du wheelie et la sortie de virage. Tous les pilotes en sont contents et ils l’utilisent tous en ce moment. »

Concernant les challenges que relèvent Marelli cette année, Cecchinelli a ajouté : « Ce dont les gens ne se rendent pas compte, c’est que nous essayons de faire marcher un même ECU sur toutes les machines. Personne ne comprend ça et c’est vraiment compliqué. Le plus gros challenge est de satisfaire les demandes de tous nos clients, ce qui signifie demander à tous les teams ce qu’ils veulent, quelles améliorations ils aimeraient avoir, et essayer de leur fournir tout ça le plus rapidement possible. »

Quant aux mises à jour qui seront proposées au long de la saison, Cecchinelli a souligné l’importance de leurs dates d’introduction : « Nous prévoyons de les introduire lors des tests post-GP parce que nous ne voulons pas les introduire durant les week-ends de course, ce qui pourrait compliquer le travail des teams. »

L’ECU Magneti Marelli sera utilisé par l’ensemble de la grille MotoGP™ à partir de 2014. Les teams choisissant d’utiliser leur propre logiciel devront se limiter à 20 litres de carburant tandis que la limite sera fixée à 24 litres pour les teams utilisant le logiciel fourni par Marelli. Questionné au sujet de la compétitivité de la solution proposée par Marelli, Cecchinelli a affirmé : « Je pense qu’on ne peut pas faire mieux, tant qu’on parle d’un logiciel commun à tous. On n’aura évidemment jamais le niveau de précision d’un logiciel conçu spécifiquement pour une seule machine. » 

« Nous sommes confiants pour 2014, notamment parce que les gens croient en notre projet. Mais comme je l’ai dit, il s’agira toujours d’un logiciel destiné à être utilisé par tous et ce sera, à mon avis, une bien meilleure solution que ce que les teams indépendants pourraient développer d’eux-mêmes, sans pour autant être au niveau de ce dont disposent les constructeurs. »

 

 

 

Tags:
MotoGP, 2013

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›