Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Grand Prix TIM d'Italie : La conférence de presse

Grand Prix TIM d'Italie : La conférence de presse

Dani Pedrosa, le leader du Championnat du Monde MotoGP™, a retrouvé Jorge Lorenzo, Valentino Rossi, Cal Crutchlow, Andrea Iannone et Bernhard Gobmeier, le directeur général de Ducati Corse, jeudi au Mugello pour la conférence de presse précédant la cinquième manche de la saison 2013.

Vainqueur des troisième et quatrième manches de la saison, Dani Pedrosa (Repsol Honda) sera l'homme à battre ce week-end au Mugello, où il espère prolonger sa série de victoires : « Les dernières courses se sont très bien passées et le Mugello est une piste où j'aime rouler. J'espère que la moto fonctionnera bien et que j'aurai un bon week-end. » Quant aux prévisions météo, qui annoncent de la pluie, le Catalan a ajouté : « J'ai beaucoup progressé sur piste mouillée ces dernières années. J'ai un bien meilleur feeling, je suis plus confiant mais je dois aussi être plus concentré. »

Le Champion du Monde en titre Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) arrive quant à lui en Italie avec l'obligation de marquer un maximum de points après sa décevante septième place au Mans : « Nous avons connu une grosse déception au Mans mais c'est la course, ça faisait longtemps que ça ne nous été pas arrivé. Nous devons accepter ça et rester optimistes. Nous ne nous attendions pas à commencer avec une victoire au Qatar et nous ne nous attendions pas non plus à ce qui s'est passé au Mans mais je suis optimiste et impatient de courir ici. »

Après avoir décroché la seconde place en France, son meilleur résultat en date en MotoGP™, Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) espère se battre pour un nouveau podium en Italie et a affirmé : « J'étais très content, pour moi comme pour le team. On dirait que nous allons aussi avoir de la pluie ici mais ça ne signifie pas forcément que nous serons rapides. Personne ne veut courir sous la pluie ! Mais si nous roulons sur piste sèche, je ne finirai certainement pas deuxième ! »

Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) retrouve de son côté l'un de ses circuits de prédilection et est impatient d'arpenter l'asphalte du Mugello avec la M1 : « La première course, au Qatar, s'était bien passée mais nous avons été trop en difficulté depuis. Nous nous attendions à être plus forts. Ce week-end est spécial pour moi, en raison de la foule, du circuit ! Ici j'ai une motivation supplémentaire mais nous devrons travailler dur pour améliorer notre cadence et mon potentiel. Maintenant, en MotoGP, il faut être à 100% à chaque séance et à plus de 100% en course. » Questionné au sujet du niveau des leaders actuels, l'Italien a ajouté : « Je ne pense pas qu'on puisse dire qu'ils sont à un autre niveau mais ils représentent le nouveau modèle. La façon de piloter a beaucoup changé, il faut faire les choses différemment, ce qui est difficile pour un vieux pilote comme moi ! » 

Blessé plusieurs fois depuis le début de sa première saison en MotoGP™, Andrea Iannone (Energy T.I. Pramac Racing) espère être en meilleure condition physique pour la suite et a commenté : « Les quatre premières courses ont été difficiles pour moi, d'abord à cause des problèmes que j'ai eus aux bras puis ensuite au genou. Mais le Dr Costa m'a beaucoup aidé. Le MotoGP est vraiment différent, il y a beaucoup plus de puissance et les freins sont aussi complètement différents. C'est très difficile au début mais maintenant ça commence à devenir un peu moins dur. »

Bernhard Gobmeier, le directeur général de Ducati Corse, avait également été convié à la conférence de presse et en a profité pour parler des ambitions du team italien pour sa course nationale ainsi que de l'évolution de la Desmosedici : « Je suis convaincu que nous avons progressé. Nous avons évidemment de la pression (à domicile) mais c'est aussi une source de motivation pour exceller ici. Ce sera dur pour toute l'équipe mais nous devons rattraper notre retard. Les autres teams continuent aussi à progresser. Pour l'instant nous avonçons étape par étape et nous ne pouvons promettre autre chose que de nous donner à 100%. »

Quant aux rumeurs annonçant que Ducati testera une nouvelle moto à Montmeló, dans deux semaines, après le GP de Catalogne, Gobmeier a ajouté : « Non, je ne sais pas d'où sortent ces rumeurs. Nous continuons à changer certaines choses sur notre moto laboratoire et nous attendons de confirmer nos progrès avant d'amener des nouveautés en course. »

Tags:
MotoGP, 2013, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›