Achat de billets
Achat VidéoPass

Crutchlow et Smith concluent sur une note positive

Crutchlow et Smith concluent sur une note positive

Troisième au Mugello, Cal Crutchlow est le premier Britannique à aligner deux podiums consécutifs depuis Ron Haslam (1987). Son coéquipier Bradley Smith s’est classé neuvième malgré ses blessures à la main et au poignet gauches.

Après avoir obtenu le meilleur résultat de sa carrière en finissant en deuxième position au Mans, Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) a fait sa quatrième apparition sur le podium MotoGP™ dimanche dernier au Grand Prix TIM d’Italie.

« Je ne suis pas surpris par ce résultat mais au début du week-end, je pensais que ça allait être très dur de monter sur le podium, » a affirmé le pilote du team Monster Yamaha Tech3. « Nous n’avions pas les réglages parfaits. Nous montons sur le podium grâce à la chute de Marc (Márquez) mais j’arrivais très fort sur la fin et je pensais vraiment pouvoir me battre pour le podium. C’est génial d’être ici et d’être sur le podium au Mugello. Le team a fait un excellent travail, ils avaient fait quelques changements le matin et nous avons pu être très rapides. »

Crutchlow a aussi admis qu’il s’était contenté de rallier l’arrivée suite à la chute de Márquez, qui lui permettait de se retrouver en troisième position.

« J’étais en train de les rattraper et je crois qu’en continuant j’aurais pu les rattraper avant la fin de la course. J’ai ralenti quand j’ai vu Marc chuter. J’ai perdu du temps derrière Andrea (Dovizioso) en début de course et je n’ai pas pu suivre les autres dès le départ mais finir sur le podium ici au Mugello alors que je m’attendais à un Top 6 est un bon résultat pour nous. »

Suite à sa grosse chute de vendredi, Bradley Smith souffrait du poignet et d’une vilaine blessure ouverte à l’auriculaire de la main gauche mais a courageusement poursuivi ses efforts et a pris la neuvième place.

« Etant données les circonstances, cette neuvième place est un bon résultat, » a commenté le rookie anglais. « Ma chute de ce matin (warm-up) était la dernière chose dont j’avais besoin et je suis content de n’avoir fait qu’une seule erreur en course. Ma main gauche et mon poignet m’ont posé beaucoup de problèmes, surtout sur une piste aussi exigeante que le Mugello. »

« Je crois que nous avons fait du bon boulot. Ça aurait été bien de battre (Aleix) Espargaró mais je peux être satisfait d’être dans le Top 10. Mon corps a été mis à rude épreuve ce week-end et je vais avoir besoin de me reposer d’ici Barcelone. »

A l’issue du cinquième des dix-huit Grands Prix de la saison 2013, Monster Yahama Tech3 occupe la troisième place du classements des teams avec 95 points, ex aequo avec Ducati.

Tags:
MotoGP, 2013, GRAN PREMIO D'ITALIA TIM, Cal Crutchlow, Bradley Smith, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›