Achat de billets
Achat VidéoPass

Capirossi : « Je ne serais pas surpris si Márquez remportait le titre cette année »

Capirossi : « Je ne serais pas surpris si Márquez remportait le titre cette année »

Conseiller en matière de sécurité pour le MotoGP™, Loris Capirossi s’est entretenu avec motogp.com après son séjour au Mugello et a discuté des courses, de son test en Moto2™, de la lutte pour le titre ainsi que de Valentino Rossi et de Max Biaggi…

Loris, tu as eu l’occasion d’essayer une Moto2 lors du test post-GP de lundi. Qu’en as-tu pensé ?

« Au cours de ma carrière, je n’avais jamais roulé sur 600cc, encore moins sur une Moto2… Sur les douze dernières années, je n’avais roulé qu’en 500cc et en MotoGP™. Mes premières impressions ont été que la moto était assez lente ! Mais d’un autre côté c’est une moto réactive, une moto de course, qui offre un très bon feeling… J’ai fait quelques tours sur la Speed Up de QMMF et après j’ai voulu essayer les autres, celle de Kalex, de Suter, de JiR, mais la météo ne nous a pas aidés. Au final j’ai fait deux tours avec la Suter du team Gresini. Les conditions de piste n’étaient pas bonnes mais je me suis vraiment fait plaisir. »

C’était donc une occasion à ne pas manquer…

« J’ai toujours mon casque et ma combinaison au circuit parce qu’on ne sait jamais ! Parfois je peux même rouler avec BMW le jeudi ! J’adore la moto, ça ne changera jamais… Un pilote reste un pilote à vie. »

Que penses-tu des espoirs italiens dans les catégories Moto2™ et Moto3™ ?

« En Moto3, la Fédération Italienne a lancé un important projet il y a deux ans et il faut leur donner du temps. Antonelli, Fenati et Tonucci travaillent bien et ils sont encore très jeunes. C’est une catégorie difficile sur la plan technique et c’est très compliqué quand on ne dispose pas d’un matériel très compétitif… »

« En Moto2, nous avons plusieurs pilotes qui pourraient se battre pour le podium ou la victoire et j’espère que les choses changeront pour que l’Italie les soutiennent un peu mieux, comme l’Espagne le fait avec ses pilotes. C’est difficile parce l’Espagne dispose de beaucoup de pilotes, sans parler de Márquez, qui est un pilote hors norme et un fantastique talent. »

A propos de Márquez, que penses-tu de son week-end au Mugello ? Crois-tu qu’il soit prêt à se battre pour le titre ?

« Je suis de son côté parce qu’il a de l’ambition à revendre. Il a beaucoup à apprendre mais il est toujours parmi les protagonistes… Au Mugello, il a un peu trop chuté, c’est vrai, mais il a aussi beaucoup appris. Ce ne sera pas facile pour lui mais il a le potentiel de se battre pour le titre dès cette année et je ne serais pas surpris s’il le remportait. »

Et selon toi, qui est le plus fort entre Lorenzo et Pedrosa ?

« Ils sont tous les deux en grande forme. Lorenzo a une forte détermination mais Pedrosa est un rival difficile. Cette année il est plus fort que jamais. S’il refait ce qu’il avait fait sur la deuxième moitié de saison l’an dernier, il sera difficile à battre. Mais je dirais que c’est du 50-50. »

Le dépassement de Jorge sur Dani dans le premier virage a été jugé par certains comme trop osé. Quel est ton avis ?

« Si Dani avait continué sur sa trajectoire, ils se seraient touchés, mais je pense que c’est un dépassement normal. »

Et l’accrochage entre Álvaro Bautista et Valentino Rossi ?

« C’est très difficile à analyser. Sur le premier tour, Iannone avait un peu ralenti Bautista, Rossi avait vu que Bautista allait moins vite, il a essayé de le doubler par l’extérieur et à un certain point il était devant lui. Bautista n’avait de son côté rien vu. Nous avons regardé la vidéo avec eux plusieurs fois pour mieux comprendre ce qui s’était passé. Valentino a clairement manqué de chance mais il est difficile de mettre la faute sur l’un ou l’autre. A ce niveau de la compétition, un pilote ne peut pas se permettre de perdre le moindre mètre sur ses adversaires en début de course. »

Crois-tu que Valentino renouera avec la victoire ?

« Je crois qu’il n’a pas eu beaucoup de chance depuis le début de la saison. Il a cependant le potentiel, c’est un grand champion et je suis sûr qu’il brillera à nouveau tôt ou tard. »

Max Biaggi va avoir deux journées d’essais avec Ducati, au Mugello, en fin de semaine…

« Ça me fait un peu sourire mais je suis content pour lui. Voyons ce qu’il est capable de faire sur ces deux journées. Ce ne sera pas facile, il commence à prendre de l’âge… »

Tags:
MotoGP, 2013

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›