Achat de billets
Achat VidéoPass

Lorenzo règne sur le Circuit de Catalunya

Lorenzo règne sur le Circuit de Catalunya

Vainqueur à Montmeló pour la seconde saison consécutive et pour la troisième fois en quatre ans, Jorge Lorenzo a remporté une deuxième victoire d’affilée en menant, comme au Mugello, du départ à l’arrivée au Grand Prix Aperol de Catalogne. Le Majorquin ne compte plus que sept points de retard sur Dani Pedrosa, qui a brillamment défendu sa seconde place face à son coéquipier Marc Márquez.

Troisième sur la grille de départ du Grand Prix Aperol de Catalogne après une séance de qualifications compliquée, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) a, comme il l’avait fait au Mugello quinze jours plus tôt, réalisé une course parfaite en doublant Dani Pedrosa (Repsol Honda), de nouveau en pole position, dès le premier virage et en menant ensuite jusqu’à la ligne d’arrivée.

Suivi de près par Pedrosa et Marc Márquez (Repsol Honda) sur la première partie de l’épreuve, Lorenzo disposait d’une seconde d’avance sur les deux Catalans à l’approche des cinq derniers tours et est parvenu à creuser l’écart pendant que Pedrosa et Márquez se battaient dans un duel à couteaux tirés pour la seconde place. Márquez, qui était tombé après avoir doublé son coéquipier en fin de course en Italie, a eu plusieurs opportunités de tenter le dépassement mais n’a pas réussi à faire craquer Pedrosa, qui aurait probablement tenté de rattraper Lorenzo s’il n’avait pas eu à défendre aussi férocement sa seconde place. 

Grâce à cette nouvelle victoire, sa troisième en six courses depuis le début de la saison, le Champion du Monde en titre revient à sept points de Pedrosa dans le classement général, tandis que Márquez demeure troisième, à trente points de la première place.

Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) a quant à lui fini en quatrième position, à un peu plus de cinq secondes de son coéquipier. Après avoir failli se faire faucher par Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini), tombé alors qu’il essayait de passer l’Italien par l’intérieur sur le premier tour, le nonuple Champion du Monde s’est retrouvé en quatrième position suite à la chute de Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3) dans la cinquième boucle, le premier abandon du Britannique cette année. Rossi n’a ensuite pas pu rattraper les quatre secondes qui le séparaient du podium mais pourra être satisfait d’avoir maintenu une cadence proche de celle des pilotes du Top 3 sur l’ensemble de la course.

A vingt secondes de l’Italien, Stefan Bradl (LCR Honda) a pris la cinquième place devant un surprenant Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), qui signait son meilleur résultat depuis son arrivée en MotoGP™ en grimpant de la onzième à la sixième place et en devançant Andrea Dovizioso (Ducati) de près d’une demi-seconde. Nicky Hayden, le coéquipier de ce dernier, est tombé et a abandonné dans le cinquième tour alors qu’il occupait la sixième position.

Premier pilote CRT, Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar) s’offrait la huitième place pour la seconde course consécutive, devant Colin Edwards (NGM Mobile Forward Racing) et Michele Pirro, remplaçant de Ben Spies chez Ignite Pramac Racing. Danilo Petrucci (Came IodaRacing Project), Claudio Corti (NGM Mobile Forward Racing), Yonny Hernández (PBM), Bryan Staring (GO&FUN Honda Gresini) et Javier Del Amor, remplaçant de Hiroshi Aoyama chez Avintia Blusens, ont profité des nombreux abandons pour marquer les points des dernières places du Top 15.

Randy de Puniet (Power Electronics Aspar) avait de son côté été contraint à l’abandon dès le premier tour en raison d’une casse moteur.

 

Tags:
MotoGP, 2013, GRAN PREMI APEROL DE CATALUNYA, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›