Achat de billets
Achat VidéoPass

Une surchauffe prive Miller de ses chances de podium

Une surchauffe prive Miller de ses chances de podium

Jack Miller a fini septième du Grand Prix Aperol de Catalogne dimanche dernier à Montmeló, où il était monté jusqu’en seconde position avant de perdre en puissance suite à une surchauffe de son moteur.

Huitième sur la grille de départ, Jack Miller s’est rapidement hissé aux avant-postes pour se battre pour le podium mais a ensuite été ralenti par une surchauffe de son moteur alors qu’il s’attendait plutôt à souffrir d’une usure excessive de ses pneus.

« La course s’est bien passée pour moi, » a affirmé le pilote du team Caretta Technology-RTG. « La moto se comportait très bien, je pensais que j’allais vite user les pneus mais ils ont en fait duré toute la course et je suis resté aussi rapide dans les virages jusqu’à l’arrivée. »

« A neuf ou dix tours de l’arrivée, la moto est montée en température. J’étais presque à 90°C et je perdais beaucoup de puissance. C’était assez gênant mais je suis quand même très content de ma course et surtout de m’être battu pour le podium durant les dix premiers tours. Nous sommes rapides dans les virages, il ne nous manque que l’accélération pour les lignes droites. »

« Le team a fait un excellent travail tout au long du week-end. J’ai fait quelques erreurs en début de week-end mais nous nous sommes rapidement rattrapés et je tiens à les remercier. Ils ont fait un travail incroyable et la moto était comme sur des rails tout le week-end. Je suis très content et j’attends la prochaine course avec impatience. Je pense que les trois prochains circuits réussiront bien à Honda. »

Le jeune Australien avait fait ses débuts en Grand Prix en 2011, en participant à six courses en 125cc, et a comme meilleur résultat la quatrième place qu’il avait obtenue l’an dernier en Moto3™ au Sachsenring.

Tags:
Moto3, 2013, GRAN PREMI APEROL DE CATALUNYA, Jack Miller, Caretta Technology - RTG

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›