Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Le duel Redding-Espargaró continue en Allemagne

Après s’être disputés la victoire à Assen, Scott Redding et Pol Espargaró se retrouveront en piste ce week-end au Sachsenring, où le Catalan visera une troisième victoire consécutive pour continuer à rattraper son retard sur le Britannique, qui est désormais de trente points.

Avec trente points d’avance sur Pol Espargaró (Tuenti HP 40), Scott Redding (Marc VDS Racing) est de nouveau assuré de conserver sa position de leader à l’issue du Grand Prix eni Motorrad d’Allemagne mais devra tout de même essayer de reprendre le dessus en course après avoir manqué le podium à Montmeló et avoir concédé la victoire à son rival lors de la dernière course, à Assen. Avec cinq podiums dont deux victoires en sept courses, Redding arrive au Sachsenring en ayant réalisé un excellent début de saison mais devra se montrer tout aussi régulier sur le reste de l’année pour rester devant Espargaró qui n’est, comme le Britannique, jamais monté sur le podium en Allemagne.

Distancés dans le classement général, Esteve Rabat (Tuenti HP 40) et Nico Terol (Mapfre Aspar) demeurent les deux seuls autres pilotes à s’être imposés cette année. En manque de régularité, Rabat est actuellement troisième du classement général, à 48 points du leader, tandis que Terol a chuté à la septième place en ayant manqué les points à trois reprises sur les quatre dernières courses. 

Devant lui se trouvent Mika Kallio (Marc VDS Racing), Dominique Aegerter (Technomag carXpert), qui a fait sa première apparition sur le podium de l’année aux Pays-Bas, et Johann Zarco (Came Ioda Racing Project). S’il n’est plus monté sur le podium depuis sa troisième place du Mugello, le Français continue cependant à marquer d’importants points pour le Championnat et retrouvera ce week-end un circuit où il avait pris la onzième place l’an dernier, lors de sa première saison en Moto2™, après avoir fini deuxième, à un cheveu d’Héctor Faubel, en 125cc en 2011.

Xavier Siméon (Desguaces La Torre Maptaq) avait quant à lui pris la huitième place en 2012 en Allemagne et a réussi à renouer avec les points à Assen après avoir abandonné en Italie et en Catalogne. Le Belge est actuellement huitième du classement général, à quatorze points de Terol et dix-neuf de Zarco, et visera ce week-end un nouveau Top 10, un objectif qui sera aussi celui de Mike Di Meglio (JiR Moto2), tombé en fin de course à Assen alors qu’il était huitième. Louis Rossi (Tech3 Racing) a de son côté affiché de beaux progrès aux Pays-Bas et y a remporté son meilleur résultat de la saison avec la treizième place.

Moriwaki et Suter sont pour l’instant les seuls fabricants de châssis du Moto2™ à s’être imposés au Sachsenring. La marque japonaise avait été portée au sommet du podium allemand par Toni Elías en 2010 tandis que le constructeur suisse avait gagné avec Marc Márquez en 2011 puis en 2012. Kalex comptera sur Redding et Espargaró ce week-end pour changer la donne et remporter une éventuelle victoire à domicile.

Tags:
Moto2, 2013

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›