Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Crutchlow brille autant par sa compétitivité que par sa régularité

Hormis à Montmeló où il avait été contraint à l’abandon, le pilote du team Monster Yamaha Tech3 n’a jamais manqué le Top 5 depuis le début de la saison et a fait une quatrième apparition sur le podium en cinq courses en prenant la deuxième place dimanche au Sachsenring.

Malgré deux grosses chutes en début de week-end dont une qui avait laissé de douloureuses traces sur ses avant-bras, Cal Crutchlow était parvenu à se qualifier en première ligne pour la quatrième course consécutive et s’est une fois de plus vaillamment battu pour la seconde position alors qu’il avait perdu quelques places en début de course.

Une fois lancé à la poursuite de Valentino Rossi, le Britannique a passé beaucoup de temps sur les talons de l’Italien mais a réussi à prendre l’avantage sur le pilote du team Yamaha Factory Racing et revenait petit à petit sur Marc Márquez (Repsol Honda), vainqueur avec une seconde et demie d’avance, en fin d’épreuve. 

« J’ai fait de mon mieux et je suis arrivé aussi près de Marc que je le pouvais, » a commenté Crutchlow. « J’étais bien parti, Marc m’a ensuite doublé, je suis descendu en sixième position et j’ai dû faire quelques dépassements. Mais je suis content de ces résultats. Monster Yamaha Tech3 a fait un travail fantastique ici. Nous nous battons régulièrement devant en MotoGP, c’est génial d’être à ce niveau et nous sommes contents d’être à nouveau sur le podium. »

« Physiquement, je suis épuisé après ce week-end et mes deux grosses chutes. Je tiens à remercier mes fans. Je n’ai jamais rien lâché et j’espère que nous continuerons comme ça à Laguna Seca. »

Crutchlow occupe la quatrième place du classement MotoGP™, avec six points d’avance sur Rossi, vingt de retard sur Jorge Lorenzo et trente-et-un sur Márquez, le nouveau leader du Championnat. Sa deuxième place en Allemagne fait de lui le premier Britannique à faire au moins quatre apparitions sur le podium de la catégorie reine en une même saison depuis Barry Sheene en 1982.

 

Tags:
MotoGP, 2013, Cal Crutchlow, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›