Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Bautista vs Bradl : Le duel des Honda satellites

Séparés de dix points dans le classement général, Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) et Stefan Bradl (LCR Honda) se sont rudement battus pour la quatrième place dans le dernier tour de l’épreuve du MotorLand Aragón, où l’Espagnol a pris le dessus sur l’Allemand.

Suite à l’abandon de Dani Pedrosa (Repsol Honda), Álvaro Bautista a de nouveau été l’un des protagonistes de la lutte pour le podium et était en troisième position à l’approche des deux derniers tours, dans lesquels il a cédé face à Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing), sa bête noire, qui l’avait déjà battu pour la troisième place à Brno et à Silverstone. 

Rossi n’était pas le seul adversaire de Bautista en fin d’épreuve puisque Stefan Bradl était juste derrière et a tenté de dérober la quatrième place à l’Espagnol jusqu’à la ligne d’arrivée.

« Ça a été une superbe course et j’ai pris du plaisir à me battre avec Crutchlow, Bradl et Rossi, » a affirmé l’Espagnol. « C’est dommage de manquer le podium mais je suis content parce que nous étions dans la lutte jusqu’au bout. Dans le dernier tour, je me battais avec Bradl et j’ai perdu le contact avec Valentino. Je ne regrette rien, je suis satisfait de ce résultat, obtenu sur une piste qui nous a toujours posé beaucoup de problèmes. Je suis content d’avoir à nouveau couru à ce niveau, qui confirme que le résultat de Misano (7ème) n’était pas de notre faute. »

Bradl a lui aussi apprécié la bagarre et a commenté : « J’imagine que c'était probablement une course excitante à regarder et je dois avouer que je m’y suis également fait plaisir. Le week-end dans sa globalité aura plutôt été positif pour nous avec un Grand Prix solide pour le conclure même si j'échoue dans la bagarre du dernier tour face à Rossi et Bautista. »

« Je rêvais très honnêtement de décrocher un second podium dans la mesure où nous avions fait preuve de vitesse et de constance tout au long de ces trois jours, mais Álvaro s'est montré très tenace dans cette ultime boucle. Suite à des épreuves délicates comme en Grande-Bretagne ou en République tchèque, nos performances sont sur la courbe ascendante et ma confiance au guidon de la machine croît séance après séance. Je manque juste encore d’un peu plus de métier pour bien maîtriser l'usure des pneumatiques dans les derniers tours et nous y travaillons pour combler ce déficit d'expérience. »

L’Espagnol et l’Allemand ont franchi la ligne d’arrivée l’un derrière l’autre six fois cette année. Bautista était devant Bradl à quatre reprises. Au MotorLand Aragón, le duel a été direct alors qu’ils avaient fini avec quatre secondes d’écart lors des cinq autres fois, à Assen, au Sachsenring, à Indianapolis, à Brno et à Silverstone.

Septième et sixième du classement général, Bautista (125 points) et Bradl (135 points) ont encore quatre courses pour s’assurer la position de meilleur pilote satellite du HRC, derrière les deux officiels de Repsol Honda, Marc Márquez, le leader du Championnat du Monde MotoGP™, et Dani Pedrosa. Les deux pilotes demeurent également en lice pour la cinquième place du classement général et le titre de meilleur pilote satellite de la catégorie reine, actuellement entre les mains de Cal Crutchlow (Monster Yamaha Tech3), avec un total de 156 points.

 

 

 

 

Tags:
MotoGP, 2013, Stefan Bradl, Alvaro Bautista, GO&FUN Honda Gresini, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›