Achat de billets
VideoPass purchase

En pole au Japon, Lorenzo met toutes les chances de son côté

Revenu à dix-huit points de Marc Márquez avant l’avant-dernière manche de la saison 2013, le pilote du team Yamaha Factory Racing a atteint le meilleur résultat possible en qualifications et partira juste devant son rival dimanche au Twin Ring Motegi.

Alors que Marc Márquez (Repsol Honda) a ce week-end une nouvelle opportunité de devenir le plus jeune pilote titré de toute l’histoire de la catégorie reine, le Champion du Monde en titre Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) semble bien parti pour contrecarrer les plans de son compatriote et s’est d’ailleurs assuré de partir en tête de la grille au Grand Prix AirAsia du Japon.

Ne disposant que d’une seule séance de 75 minutes pour mettre sa machine au point et se qualifier, le Majorquin ne s’est pas précipité et a progressivement pris ses marques sur une piste mouillée sur laquelle il a finalement été nettement supérieur à ses concurrents et a fini avec la pole, en étant une demi-seconde plus rapide que Márquez.

« Je suis très content, ce n’était pas simple parce que mes derniers souvenirs de piste mouillée remontaient à Assen, » a commenté Lorenzo en faisait allusion à la chute à très haute vitesse et à la fracture de la clavicule dont il avait souffert en juin dernier. « Nous avons eu de la chance d’avoir une séance plus longue que d’habitude pour nous habituer à la piste. Je me suis petit à petit mis en confiance et au final je me sentais très bien sur ma moto, je ressentais bien le grip, notamment au freinage. Peu importe que la piste soit sèche ou mouillée pour demain, je devrai rouler quelles que soient les conditions. Une course sur piste mouillée serait cependant un avantage pour nous au Championnat ! »

Son coéquipier Valentino Rossi a pour sa part été l’auteur du cinquième temps et a déclaré : « Ce résultat n’est pas mauvais. J’espérais arriver en première ligne mais je ne suis pas loin derrière. J’avais une meilleure allure quand la piste était complètement mouillée et je me sentais aussi mieux sur la moto. Quand il y avait moins d’eau sur la piste et que certaines zones commençaient à sécher, j’ai réussi à améliorer mes temps mais pas suffisamment pour être en première ligne. Pour demain ce sera la surprise. Si nous avons une piste sèche, nous devons profiter un maximum du warm-up pour nous préparer et être compétitifs en course. »

Tags:
MotoGP, 2013, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Yamaha Factory Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›