Achat de billets
Achat VidéoPass

Kallio en pole devant Siméon et Zarco au Japon

Kallio en pole devant Siméon et Zarco au Japon

Mika Kallio a décroché sa première pole position dans la catégorie Moto2™ sur une piste qui était en train de sécher samedi au Twin Ring Motegi et partira donc en tête de la grille pour l’avant-dernière manche de la saison, en compagnie de Xavier Siméon et de Johann Zarco. Pol Espargaró et Scott Redding sont respectivement septième et quinzième.

Comme dans les catégories Moto3™ et MotoGP™, les pilotes Moto2™ ont disputé leur séance de qualifications sans préparation suite à l’annulation des essais libres mais ont de leur côté eu de meilleures conditions de piste, avec un revêtement qui était presque sec en fin de séance. 

C’est donc sur les derniers instants que s’est jouée la pole position, revenue au Finlandais Mika Kallio (Marc VDS Racing), qualifié en tête de la grille pour la première fois en Moto2™ et pour la première fois depuis le GP de Valence 250cc de 2007. 

Présents aux avant-postes dès le départ, Xavier Siméon (Maptaq SAG Zelos) et Johann Zarco (Came IodaRacing Project), qui retrouve le circuit de sa première et unique victoire en Grand Prix, se sont confirmés en première ligne sur leurs derniers tours respectifs, en finissant à 0.203s et 0.236s de la pole. 

Simone Corsi (NGM Mobile Forward Racing) manque la première ligne de dix-sept millièmes de seconde et s’élancera en tête de la deuxième, avec à ses côtés un surprenant Rafid Topan Sucipto (QMMF Racing) ainsi que Esteve Rabat (Tuenti HP 40).

Si la pole position de Kallio était une bonne nouvelle pour Marc VDS Racing, le team belge ne pouvait de l’autre côté pas être satisfait de la qualification en quinzième position de Scott Redding (Marc VDS Racing). Absent de la course en Australie dimanche dernier et désormais distancé par Pol Espargaró (Tuenti HP 40) de seize points, le Britannique fait un courageux retour en piste ce week-end malgré sa fracture du poignet mais partira loin derrière son rival, qui sera septième sur la grille, devant Dominique Aegerter (Technomag carXpert) et Danny Kent (Tech3 Racing). Ce dernier se qualifiait pour la première fois dans le Top 10 tandis que son coéquipier Louis Rossi terminait en vingt-huitième position.

A domicile et habituellement brillant en qualifications, Takaaki Nakagami (Italtrans Racing) n’a de son côté fait que le vingt-troisième temps.

Tags:
Moto2, 2013, AIRASIA GRAND PRIX OF JAPAN, QP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›