Achat de billets
VideoPass purchase

Espargaró triomphe et s’empare du titre mondial au Japon

Suite à un drapeau rouge levé dès le premier tour et aux forfaits d’Esteve Rabat et de Scott Redding, Pol Espargaró s’est imposé sans rival à sa hauteur au Grand Prix AirAsia du Japon et décrochait ainsi le titre de Champion du Monde Moto2™ lors de l’avant-dernière manche de la saison 2013.

Pol Espargaró (Tuenti HP 40) a décroché son premier titre mondial dimanche au Twin Ring Motegi en remportant l’avant-dernière manche de la saison 2013 dans une course réduite à quinze tours suite à l’incident qui avait suivi le premier départ et provoqué l’interruption de l’épreuve par drapeau rouge.

Alors qu’Alex Mariñelarena (Avintia Blusens) tombait en sortant de piste à la sortie du virage n°2, Esteve Rabat (Tuenti HP 40) chutait lui aussi, au milieu de la piste, et se faisait percuter la tête par la roue avant de Scott Redding (Marc VDS Racing), qui n’avait pu éviter la moto de ce dernier. Blessé au poignet gauche à Phillip Island, où il avait manqué la course et concédé la tête du classement Moto2™ à Espargaró, Redding a été évacué en ambulance, tout comme Mariñelarena, tandis que Rabat avait pu se relever sans trop de problèmes mais ne pouvait, selon le règlement, pas prendre le deuxième départ. Egalement tombé dans le premier tour, avant le drapeau rouge, dans un incident isolé, Dominique Aegerter (Technomag carXpert) a été le seul des quatre à s’aligner sur la grille pour le second départ, en dernière position et malgré une épaule luxée.

Débarrassé de ses deux seuls adversaires dans la lutte pour le titre, Espargaró a réalisé un excellent second départ depuis la septième position pour revenir juste derrière le poleman, Mika Kallio (Marc VDS Racing), et passer le Finlandais à la fin du premier tour. Le vice-Champion du Monde Moto2™ 2012 a rapidement creusé l’écart pour filer très sereinement vers sa sixième victoire de la saison et le titre de Champion du Monde Moto2™ 2013, avec 41 points d'avance sur Redding avant la dernière course de l'année. Le Catalan est désormais prêt à passer à la catégorie MotoGP™, dans laquelle il retrouvera Marc Márquez, son prédécesseur et ancien rival, avec Monster Yamaha Tech3.

Kallio a quant à lui pris la seconde place, devant Tom Lüthi (Interwetten Paddock), qui montait sur le podium pour la troisième fois de suite après s’être battu avec Johann Zarco (Came IodaRacing Project) et Xavier Siméon (Maptaq SAG Zelos) en début de course. Bien parti mais passé par Lüthi dans le deuxième tour, Zarco a été victime d’un problème technique à l’origine de son abandon dans le neuvième tour tandis que Siméon a franchi la ligne d’arrivée en quatrième position, à cinq secondes du podium. Louis Rossi (Tech3 Racing) a lui aussi été contraint à l'abandon.

Complétaient le Top 10 Julián Simón (Italtrans Racing), Nico Terol (Mapfre Aspar), Alex de Angelis (NGM Mobile Forward Racing), Dominique Aegerter (Technomag carXpert), remonté du fond de la grille à la huitième place, ainsi que Takaaki Nakagami (Italtrans Racing) et Mattia Pasini (NGM Mobile Forward Racing).

Tags:
Moto2, 2013, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›