Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Lorenzo triomphe à Valence mais concède le titre à Márquez

Jorge Lorenzo s’est superbement battu pour tenter de défendre sa couronne de Champion du Monde MotoGP™ lors de la dernière manche de la saison 2013, au Grand Prix Generali de Valence, et s’est brillamment imposé devant Dani Pedrosa et Marc Márquez, qui, avec un seizième podium en dix-huit courses, est le plus jeune Champion du Monde de l’histoire de la catégorie reine.

Avec treize points de retard sur un pilote qui n’a jamais manqué le podium hormis lors des deux seules courses qu’il n’a pas finies cette année, Jorge Lorenzo (Yamaha Factory Racing) savait pertinemment qu’une victoire à Valence lors de la finale de la saison 2013 ne suffirait pas à défendre son titre de Champion du Monde. 

Fin tacticien, le Majorquin a donc fait le pari fou d’imposer une cadence nettement plus lente que le rythme dont il était capable afin de rendre la course de Marc Márquez (Repsol Honda) plus difficile. Parti de la seconde position, Lorenzo s’est, comme souvent cette saison, emparé de la première position dès le départ et a magnifiquement réussi à maintenir ses concurrents derrière lui pour que son coéquipier Valentino Rossi (Yamaha Factory Racing) et Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini) se placent sur les talons de Márquez et de Dani Pedrosa (Repsol Honda).

Peu enclin à courir sur un faux rythme, Pedrosa a, à chaque tour, tenté de passer devant Lorenzo, qui parvenait néanmoins toujours à reprendre l’avantage, quitte à se montrer très agressif. Derrière, Márquez demeurait troisième mais n’était jamais vraiment menacé par Rossi ou Bautista, qui n’auront finalement pas rempli le rôle que leur avait donné Lorenzo dans l’incroyable scénario qu’il tentait de mettre en scène.

La course a complètement changé de physionomie à la fin de son premier tiers, lorsque Lorenzo a forcé Pedrosa, auteur d’une nouvelle attaque, à partir large et à rétrograder en cinquième position, alors que Lorenzo laissait passer Márquez en tête et se mettait à sa poursuite. Face à un adversaire qui n’allait pas prendre de risque, le pilote du team Yamaha Factory Racing a très vite repris l’avantage et a alors imprimé son véritable rythme de course pour filer vers la victoire tandis que Pedrosa passait consécutivement Bautista, Rossi puis, en fin de course, Márquez pour prendre la seconde place. 

Malgré ses huit victoires cette année, contre six pour Márquez et trois pour Pedrosa, Lorenzo concédait, pour seulement quatre points, le titre MotoGP™ à Marc Márquez, le plus jeune Champion du Monde de l’histoire de la catégorie et le premier rookie à décrocher le titre depuis Kenny Roberts en 1978.

Derrière les trois stars de la saison 2013, Rossi a pris une nouvelle quatrième place, sa huitième cette année, devant Bautista, Stefan Bradl (LCR Honda), Nicky Hayden (Ducati), Andrea Dovizioso (Ducati) et Michele Pirro (Wild Card avec le Ducati Test Team). Déjà assuré de finir la saison en tant que Meilleur pilote CRT, Aleix Espargaró (Power Electronics Aspar) a pris la onzième place tandis que son coéquipier Randy de Puniet a été contraint à l’abandon, tout comme Cal Crutchlow, qui finissait sur une chute son beau parcours avec Monster Yamaha Tech3.

 

Tags:
MotoGP, 2013, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›