Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

En tête à tête avec Scott Redding

Leader du Championnat du Monde Moto2™ pour la majeure partie de l’année, Scott Redding a perdu son duel pour le titre face à Pol Espargaró suite à une malheureuse chute en Australie. Le Britannique est revenu sur sa saison 2013 avec motogp.com à l’occasion du rendez-vous du Motorcyle Live 2013 au NEC de Birmingham.

Scott, quels ont été le meilleur et le plus mauvais moments de ta saison 2013 ?

« Le meilleur moment a été Silverstone… C’était tout simplement le meilleur week-end. Le plus mauvais se joue entre Phillip Island et le Japon, Phillip Island étant le point de départ puisque je m’y étais fracturé le poignet. »

Avant le début de la saison, Pol Espargaró était considéré par beaucoup comme le grand favori au titre. Comment voyais-tu tes chances de te battre contre lui avant de te rendre au Qatar pour la première course ?

« Je pensais être plus ou moins à ce niveau parce que c’était mon objectif pour cette année. Pol a vraiment haussé le niveau quand il a commencé à maîtriser la situation, il était toujours rapide. Le Championnat a finalement tourné en sa faveur. Au final il avait commencé et il a fini devant. »

Ta victoire à Silverstone a été très spéciale, pour toi comme pour le public. T’attendais-tu à un tel accueil ?

« Ce n’était pas vraiment une surprise parce que je m’en sors toujours assez bien là-bas et que cette année j’étais sur une bonne série. J’avais l’impression que les fans attendaient une victoire et ça m’a mis en confiance plutôt que de créer de la pression. Mais gagner avec notre livrée Union Jack et le casque avec le loup a été incroyable. »

On ne peut pas parler de 2013 sans aborder ce qui est arrivé à Phillip Island. Te rappelles-tu de ta chute ?

« Je me rappelle avoir perdu le contrôle et être passé au-dessus de la moto, en espérant qu’il n’y ait pas de drame. Puis j’ai senti mon poignet tourner et craquer. Je ne m’étais jamais rien cassé avant et j’espérais que ce ne soit pas trop grave. Je me disais ‘Ça va, ce n’est pas cassé…’. Je pouvais bouger mes doigts, j’ai enlevé mon gant et j’ai vu ma main qui pendait à mon poignet, à ce moment-là j’ai su que ce n’était pas bon. »

Espargaró s’est ensuite imposé en Australie mais a été critiqué pour la manière dont il a fêté sa victoire. Penses-tu que ces critiques étaient méritées ?

« A mes yeux, personne ne mérite d’être critiqué comme ça mais c’est dur à dire parce que tout peut arriver dans une course. Beaucoup de gens disaient qu’il n’avait gagné que parce que je n’étais pas là, et j’avais été rapide tout le week-end avant ma chute. »

« Au final je n’ai pas couru, il a gagné et il pouvait fêter sa victoire de la manière qu’il voulait. Par rapport à moi, il en fait toujours un peu trop mais c’est sa façon d’être, tout le monde est différent ! Certains ont pensé qu’il en avait trop fait, comme s’il avait déjà remporté le titre. »

A Valence tu as essayé la Honda RCV1000R pour la première fois avec le team GO&FUN Honda Gresini. Tes premières impressions ?

« Très bonnes. Toute l’équipe est excellente et j’étais très excité. Mon poignet m’a malheureusement empêché de rouler autant que je l’espérais mais j’ai fait le maximum. Maintenant je suis impatient de reprendre la piste l’an prochain en Malaisie. »

Ta relation avec ton nouveau coéquipier, Álvaro Bautista ?

« Il a l’air sympa mais nous ne nous sommes pas vraiment parlé pour l’instant. Mais je ne suis pas là pour me faire des amis. Je suis là pour ma carrière et faire tout mon possible. »

Tes objectifs pour 2014 ?

« Etre le premier pilote sur Honda RCV1000R à chaque course. Ce ne sera pas facile, surtout quand on a des gars comme Nicky Hayden à côté, mais je vais faire de mon mieux. »

Qu’as-tu de prévu pour la trêve hivernale ?

« J’ai eu un mois de repos forcé à cause de mes blessures et je ne veux pas vivre un autre mois comme ça ! J’essaye vraiment de récupérer et de rattraper mon retard à l’entraînement. Je vais continuer à travailler à Noël et en janvier, afin d’être prêt et en pleine forme pour l’an prochain. »

Tags:
MotoGP, 2014, Scott Redding, GO&FUN Honda Gresini

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›