Achat de billets
Achat VidéoPass

Entretien avec Livio Suppo

Entretien avec Livio Suppo

Livio Suppo a vécu une première saison parfaite en tant que directeur du team Repsol Honda, qui a remporté en 2013 les titres de Pilote, Team et Constructeur Champions du Monde.

Livio, 2013 a été une année pleine de succès pour le team Repsol Honda, avec les trois titres dans la catégorie reine. Tu avais un nouveau rôle, était-ce comme tu l’espérais ?

« D’un côté oui, mais il y a toujours des points positifs et négatifs. Du côté positif, la saison de Marc a vraiment été incroyable et nous sommes fiers d’avoir battu presque tous les records de ce sport. Nous ne pourrions être plus satisfaits. »

« De l’autre côté, je suis désolé pour Dani, qui a été victime d’une erreur qui n’était pas la sienne, parce que je pense vraiment qu’il avait les moyens de jouer le Championnat jusqu’au bout. Comme je l’ai déjà dit, il a fini à trente-quatre points de Marc mais en réalité, sans ce qui s’est passé au Sachsenring et à Aragón, il aurait certainement été dans la lutte. »

« En dehors de ça, le team a fait une bonne saison et les ingénieurs ont créé une fantastique machine. Nous sommes optimistes pour l’an prochain. Nos pilotes resteront les mêmes mais Jorge (Lorenzo) sera lui aussi très fort. Il a fait une très bonne saison et ce sera difficile. »

Parles-nous des deux pilotes. Comment vois-tu l’évolution de Dani Pedrosa ? Il a connu beaucoup de hauts et de bas…

« Dani a de nouveau montré qu’il était très fort, pas seulement sur la moto mais aussi mentalement. Récupérer après ce qui s’est passé au Sachsenring et à Aragón n’a pas été facile. Il a pu faire une bonne course à Valence et il a gagné à Sepang. Nous sommes vraiment fiers de travailler avec Dani. »

Et le nouveau Champion du Monde, Marc Márquez ?

« C’est un nouveau personnage, il apporte de la fraîcheur, il est toujours souriant, il a une superbe personnalité et je pense qu’à côté de son talent, c’est un gros plus qui l’aidera à avoir une longue carrière. »

L’an prochain, Márquez va faire revenir son ancienne équipe de Moto2™ à ses côtés. Peux-tu nous expliquer les changements qui vont avoir lieu dans le garage ?

« Il n’y aura pas de grand changement. Au final, les techniciens sont liés aux pilotes et ceux qui ont travaillé avec Marc cette saison étaient venus au HRC pour Casey (Stoner). Les pilotes et les mécaniciens sont habitués à ce genre de choses. Quoi qu’il en soit, nous leur avons trouvé de nouvelles missions au sein du HRC, pour chacun d’entre eux et pas seulement dans le team Factory, et nous sommes heureux que Marc soit aussi content de retrouver ses équipiers. »

« Ça fait longtemps que je travaille dans ce milieu mais je n’ai jamais vu un pilote qui ait besoin d’être aussi proche de son équipe. Il dîne toujours à l’hospitality avec ses mécaniciens le dimanche soir, il a vraiment besoin d’avoir sa famille à ses côtés, ça l’aide dans les moments difficiles. Comme je l’ai déjà dit, ça aurait été facile pour lui de craquer ou de tomber dans la déception à Phillip Island, suite à l’erreur de son équipe, mais en fait c’était lui qui gardait l’équipe unie et motivée pour continuer. »

« Ses mécaniciens de cette année étaient très bons mais quand un pilote est aussi déterminé, et si le niveau de ses mécaniciens est suffisamment bon, il n’y a pas de raison de ne pas les faire venir. »

Certains membres sur le départ, dont Christian Gabbarini, vont maintenant travailler sur la nouvelle RCV1000R…

« Christian était auparavant chef mécanicien et pour l’an prochain le HRC lance un nouveau projet très important avec la RCV1000R. Avec Bruno Leoni, qui était le chef mécanicien de Marc, ils seront responsables de ce nouveau projet. »

Il va y avoir de nouveaux challenges, notamment pour les motos Factory qui ne pourront embarquer qu’un maximum de 20 litres de carburant. La différence va-t-elle se faire sentir ?

« Certainement mais la technologie Honda est heureusement très bonne et il ne faut pas oublier non plus que ça fait vingt ans que nous travaillons avec Repsol. Nos techniciens travaillent avec eux depuis longtemps et ça nous aidera à trouver le meilleur carburant pour que le moteur puisse finir les courses. »

Félicitations pour votre fantastique saison ! As-tu des vacances de prévues ?

« Pas encore ! (rires) Nous avons encore beaucoup à faire mais Noël arrive vite ! »

Tags:
MotoGP, 2014, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›