Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Márquez : « L’an dernier, j’avais l’avantage que tous mes résultats soient positifs »

Intouchable lors des trois premières journées d’essais de l’année cette semaine à Sepang, le Champion du Monde MotoGP™ 2013 est actuellement en pleine confiance et a certainement montré qu’il était d’ores et déjà prêt à défendre le titre mondial, bien qu’il s’attende aussi à davantage de pression.

Tu n’as pas arrêté cet hiver. Est-il impossible pour toi de t’écarter de la compétition ?

« Mon hiver a été en deux parties. La première a été consacrée à plusieurs évènements et aux médias puis la seconde a été un peu plus fun, avec du dirt track, de la compétition automobile et du karting. C’est toujours bien de rester actif. »

En décembre, tu as eu l’occasion de t’essayer au trial avec ton coéquipier Dani Pedrosa et deux spécialistes de la discipline, Toni Bou et Takahisa Fujinami…

« C’était une très bonne expérience. J’avais déjà essayé, il y a très longtemps, mais c’était la première fois que je suivais un véritable entraînement de trial. Nous nous sommes vraiment fait plaisir et nous avons bien rigolé, ce qui est le plus important. Maintenant j’ai cette expérience, le goût pour cette discipline et une trial dans mon garage pour m’entraîner de temps en temps. »

Le test de Sepang a dû être éprouvant. Comment te sens-tu sur le plan physique ?

« Je vais assez bien. J’étais un peu faible le premier jour parce que je récupérais d’une grippe et que j’étais un peu fatigué. Je n’étais pas au meilleur de ma forme mais le test m’a permis de me sentir de mieux en mieux. Nous avons fait une simulation de course qui s’est très bien passée. Je dois juste continuer à me préparer mais au final, le meilleur entraînement est quand je suis sur la moto. »

Quelles conclusions as-tu pu tirer de ta simulation de course ?

« Nous avons constaté que nous pouvions progresser sur l’entrée et la sortie de virage. Les tests avec le nouveau pneu Bridgestone ont été très positifs, ils fonctionnaient très bien et m’ont bien plu. Ils sont similaires aux précédents mais proposent plus de grip et sont plus réguliers entre le départ et l’arrivée. »

La Honda te paraît-elle aussi compétitive que l’an dernier, avec un litre de carburant en moins ?

« Oui, nous n’avons pas eu de problème de consommation jusqu’ici. Ce sera peut-être plus difficile sur certains circuits mais pour l’instant tout va bien. Ce changement signifie aussi que nous devons modifier l’équilibre de la moto, qui n’est plus exactement comme avant. »

Et qu’est-ce qui a changé chez Marc Márquez entre 2013 et 2014 ?

« Je suis plus expérimenté et je pense que ça se voit, sur la piste comme en dehors. Je me rappelle avoir été à la limite à chaque tour l’an dernier et c’est différent cette année. Je trouve rapidement la meilleure façon d’avancer quand nous essayons de nouvelles choses. C’est important pour Honda. »

L’un des domaines où tu pourrais progresser est celui des départs. T’es-tu entraîné spécialement pour ça ?

« Oui, j’ai fait plusieurs départs pour m’entraîner et j’ai un peu progressé mais le faire ici sans le moindre bruit est une chose, le faire lors d’un départ d’une vraie course en est une autre. »

Te sens-tu sous pression maintenant que tu as remporté le Championnat ?

« C’est différent. L’an dernier, lors de ce test, j’étais plus nerveux et j’avais des doutes. Maintenant je me sens plus détendu mais ce n’est que le premier test, nous ne sommes qu’en février. Tout sera différent une fois que nous reprendrons la course parce qu’il y aura la pression et des conditions différentes. Si je finis quatrième, cinquième ou sixième, les gens diront que c’est un désastre et si je finis deuxième, ils diront que j’aurais pu faire mieux. L’an dernier, mon avantage était que tous mes résultats étaient positifs. »

Tags:
MotoGP, 2014, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›