Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Di Meglio, confiant à la veille de ses débuts en MotoGP™

Après la conclusion des essais hivernaux il y a une dizaine de jours à Losail, le bilan de la pré-saison du team Avintia Blusens est globalement positif : Mike di Meglio et Héctor Barberá ont réussi à s'intercaler parmi les Aprilia ART et à tenir tête aux Honda Open.

Si les essais de Sepang avaient permis à l’équipe de solutionner les problèmes d'adhérence rencontrés jusque-là, les pilotes Avintia ont pu définir à Losail un set-up de base en vue du premier Grand Prix de la saison 2014.

Débutant et unique pilote français dans la catégorie reine, Mike di Meglio se sent confiant pour le coup d’envoi de la saison au Qatar après 9 journées d’essais seulement au guidon de l’Avintia GP...

Quel bilan tires-tu des essais hivernaux ?

« Une belle évolution à chaque sortie, on termine à seulement 4 dixièmes d'Héctor à Doha. Nous sommes encore loin des pilotes de tête, mais nous réduisons l'écart au fil des jours. »

Héctor et toi précisiez avoir manqué de temps malgré avoir défini un set-up de base, quels sont les points qui restent à corriger et à améliorer ?

« Notre moto n'a que 9 jours de tests, elle a beaucoup évolué entre les deux séances d’essais à Sepang. À mon avis, il nous manque encore trois jours pour franchir une étape et être encore plus près des Honda Open. »

Quelles sont tes relations avec Héctor Barberá ? 

« Nous entretenons de très bonnes relations. Nous nous connaissons depuis quelques années déjà, d'abord comme adversaires et maintenant comme coéquipiers. Durant les essais hivernaux, nous avons échangé un maximum d'informations. En dehors, nous nous sommes entrainés ensemble à plusieurs reprises. Bien évidemment, sur la piste, nous restons adversaires ! »

On entend beaucoup parler des Yamaha, Honda, Aprilia (ART) et maintenant de la Ducati Open, au terme de ces essais comment se positionne l'Avintia GP ?

« L’Avintia GP évolue à chaque sortie, mais il reste encore beaucoup de travail en perspective. »

Quelles sont les perspectives d’évolution pour l'Avintia ?

« À ce jour, il est difficile de connaître notre marge de progression. Nos ingénieurs travaillent sur toutes les acquisitions de données et réfléchissent encore actuellement sur les futures évolutions. De mon côté, je continue d'étudier les données collectées durant les essais. »

Comment abordes-tu ce début de saison au Qatar, un objectif ?

« Motivé ! Si nous arrivons à gagner entre cinq dixièmes et une seconde par rapport aux derniers essais, je pense que nous pouvons nous battre dans les points et face aux Honda Open. Je reste persuadé que si nous sommes avec eux dès le premier GP, nous partirons sur de très bonnes bases. »

Selon toi, quelle est la plus-value apportée par la formule Open ? Comptez-vous organiser d’autres essais privés prochainement, comme le règlement l'autorise pour cette nouvelle catégorie ?

« La grande plus-value pour les Open réside dans la possibilité d'utiliser le pneu extra-tendre : sur une séance qualificative, une Open est potentiellement capable de signer une pole position. Sur la durée d'une course, c'est différent. Concernant la possibilité d'effectuer des essais privés, nous pensons en organiser après certains GP, mais rien n'est planifié pour nous pour le moment. »

Propos recueillis par OffBikes.com

Tags:
MotoGP, 2014, Mike Di Meglio, Avintia Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›