Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Des problèmes mais pas de panique chez Rossi et Lorenzo

Des problèmes mais pas de panique chez Rossi et Lorenzo

Les pilotes du team Movistar Yamaha MotoGP n’étaient que septième et neuvième à l’issue de la première séance d’essais du GP Commercial Bank du Qatar mais espèrent rattraper leur retard d’ici la course qui aura lieu dimanche soir.

Si Valentino Rossi et Jorge Lorenzo en particulier ont souffert d’un manque d’adhérence certain sur la piste de Losail, l’Italien et l’Espagnol ont cependant estimé normal de se retrouver derrière des pilotes qui avaient eu trois journées d’essais au Qatar au début du mois. 

Rossi a conclu la première séance d’essais du seul week-end de quatre jours du calendrier MotoGP™ 2014 en septième position, à 1.3s du leader, Aleix Espargaró (NMG Forward Racing), et deux dixièmes de seconde derrière Dani Pedrosa (Repsol Honda), premier des pilotes qui n’avaient pas participé au Test Officiel qui avait eu lieu deux semaines plus tôt.

« Les conditions de piste ne sont pas terribles mais je crois que c’est normal pour une première séance ici, » a déclaré Rossi. « Il y a beaucoup de sable et pas beaucoup de gomme. En dehors des pilotes qui n’étaient pas venus ici pour le test, les autres ont déjà accumulé beaucoup de kilomètres ici et c’est donc normal qu’ils soient plus forts que nous. Maintenant notre travail pour ce week-end sera de réduire l’écart. Je manque de grip à l’avant et à l’arrière, en entrée de virage et la moto bouge beaucoup à l’accélération. Je pense que les conditions de piste vont s’améliorer et que ça rendra les choses plus faciles. »

Lorenzo n’a pour sa part pas hésité à affirmer son mécontentement au sujet des nouveaux pneumatiques de la saison 2014, avec lesquels il avait déjà rencontré de sérieux problèmes à Sepang lors de la pré-saison. Le Majorquin a terminé sa soirée en neuvième position, 0.126s derrière son coéquipier.

« Je suis un peu déçu parce que d’après les commentaires des pilotes qui étaient venus ici il y a deux semaines, les pneus avaient l’air de bien fonctionner, » a commenté Lorenzo. « Il semble cependant que la piste soit maintenant dans un moins bon état et le feeling avec le pneu arrière est plus ou moins le même qu’à Sepang, il n’y a pas assez d’adhérence et de motricité. Nous n’avons pas participé aux trois journées d’essais ici et c’est donc normal que nous ayons plus de problèmes que les pilotes du Top 5. Nous devons espérer que le pneu puisse mieux fonctionner et que nous pourrons trouver plus de grip à l’arrière. »

Tags:
MotoGP, 2014, COMMERCIAL BANK GRAND PRIX OF QATAR, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›