Achat de billets
VideoPass purchase

Aleix Espargaró survole les derniers essais du vendredi à Losail

Solidement installé en première position du classement combiné grâce à sa performance de début de soirée, Aleix Espargaró a encore amélioré le temps de référence lors de la troisième séance d’essais MotoGP™ et tentera de concrétiser samedi en visant la toute première pole position de sa carrière.

La troisième séance d’essais du Grand Prix Commercial Bank du Qatar a rapidement pris des allures de séance de qualifications vendredi à soir à Losail, où plusieurs pilotes jouaient leur place dans le Top 10 du classement combiné, qui détermine les dix pilotes qualifiés d’office pour la séance Q2.

Dominateur depuis le début du week-end, Aleix Espargaró (NGM Forward Racing) n’a jamais eu à défendre sa première position mais est tout de même sorti sur pneu tendre en fin de séance afin de porter le temps de référence à 1’54.773 et confirmer son statut de favori absolu à la première pole position de l’année. 

Bénéficiant aussi du pneu tendre réservé à la catégorie Open, Andrea Iannone (Pramac Racing) a réalisé une excellente performance en s’emparant de la seconde position, à 0.413s d’Espargaró et devant la RC213V Factory d’Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini), qui n’a pas quitté le Top 3 du week-end. A 0.010s de l’Espagnol, Andrea Dovizioso (Ducati) prenait quant à lui la quatrième place et était le seul autre pilote à moins d’une demi-seconde d’Espargaró.

Gêné par sa blessure à la jambe droite jeudi soir, le Champion du Monde en titre Marc Márquez (Repsol Honda) s’est classé cinquième mais est à 0.673s du temps de référence. Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) a lourdement chuté dans le virage n°5 mais s’est lui aussi assuré une participation directe en Q2 en terminant à la sixième position.

En difficulté depuis son arrivée à Losail, Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a fourni l’effort nécessaire en fin de séance pour éviter de justesse son passage à la Q1 et n’a finalement pas eu de mal à prendre la septième position devant Dani Pedrosa (Repsol Honda), Stefan Bradl (LCR Honda) et Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP), qui a dû se battre jusqu’au bout pour décrocher son billet pour la Q2.

Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) fait de son côté les frais de la très relative réussite de l’Italien puisque le rookie espagnol a fini en onzième position et devra donc finir à l’une des deux premières positions en Q1 afin de rejoindre la Q2 et d’avoir l’opportunité de se qualifier sur l’une des douze premières places de la grille de départ.

Tombé dans le virage n°10 à la fin du premier quart d’heure, Cal Crutchlow (Ducati) sera dans la même situation, tout comme Colin Edwards (NGM Forward Racing) et Nicky Hayden (Drive M7 Aspar), qui sont pour l’instant en retrait sur le classement, avec plus de deux dixièmes de retard sur le Britannique.

Mike di Meglio (Avinita Blusens) a lui aussi chuté, dans le virage n°15, mais a réussi à devancer son coéquipier Héctor Barberá, une belle performance pour le Français qui participe à son premier Grand Prix en catégorie reine.

Les pilotes seront de retour en piste samedi soir à 19h55 (GMT +3) pour une quatrième et dernière séance d’essais non-chronométrée, qui leur servira à peaufiner leurs réglages en vue des séances de qualifications Q1 et Q2.

Cliquez ici pour accéder au classement combiné des séances d’essais MotoGP™.

Tags:
MotoGP, 2014, FP3, Aleix Espargaro, NGM Forward Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›