Achat de billets
VideoPass purchase

Un bon point de départ pour Hayden et Aoyama

Inquiets à l’issue de la pré-saison en raison de performances en deçà de leurs espérances, les pilotes du team Drive M7 Aspar n’étaient pas mécontents de leur prestation dimanche à l’issue de la première course de l’année.

L’Américain Nicky Hayden a terminé en huitième position au Grand Prix Commercial Bank du Qatar, lors de sa première course depuis son retour sur Honda après avoir passé cinq ans chez Ducati. Après avoir tenté de suivre Pol Espargaró et d’avoir vu l’Espagnol rentrer aux stands pour abandonner, l’ancien Champion du Monde MotoGP™ s’est battu avec Scott Redding, qui utilise également la RCV1000R Open, et a fini par s’incliner face au rookie anglais. 

« Nous avions dû changer notre procédure de départ et ce n’était pas facile, il y avait des pilotes partout mais j’ai essayé de trouver un bon rythme, » a expliqué Hayden. « J’ai essayé de rester avec Pol Espargaró jusqu’à ce qu’il s’arrête mais après ça le flanc gauche de mon pneu était trop usé et je suis sorti de piste. »

« Ça s’est fini sur un face à face entre moi et Scott Redding, nous nous sommes doublés plusieurs fois et il m’a battu sur la ligne. Plusieurs pilotes sont tombés, nous avons terminé la course et récupéré la huitième place. Nous avions un bon rythme en début d’épreuve, maintenant nous devons travailler sur la fin de course et essayer de progresser en nous servant de ce que nous avons appris ici. Je tiens à remercier le team, Honda et tous les sponsors pour leurs efforts. Maintenant nous devons commencer à penser à la prochaine course. »

Hiroshi Aoyama a quant à lui pris la onzième place et marqué cinq importants points à l’issue d’une grosse bagarre avec Yonny Hernández (Energy T.I. Pramac Racing).

« La course a été difficile parce que les températures descendaient et que le feeling avec les pneus était moins bon, ce qui a causé beaucoup de chutes. De mon côté, j’avais le pneu le plus tendre et c’était difficile d’adapter mon rythme aux températures mais je me suis battu avec Hernández, mon rythme était meilleur mais je ne pouvais pas m’échapper. »

« Si je n’avais pas eu à gérer ça, j’aurais peut-être pu finir plus haut mais je suis quand même satisfait parce que le week-end avait été dur et que le team a fait un excellent travail. Nous avions trouvé de bons réglages le samedi et ça a payé avec une onzième place. »

Tags:
MotoGP, 2014, Nicky Hayden, Hiroshi Aoyama, Drive M7 Aspar

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›