Achat de billets
VideoPass purchase

Márquez s’impose haut la main au Red Bull Grand Prix of the Americas

Comme en 2013, Marc Márquez s’est aisément imposé devant son coéquipier Dani Pedrosa à Austin, où il partait en pole et où Jorge Lorenzo a été pénalisé pour un invraisemblable départ anticipé. Très loin derrière les pilotes du team Repsol Honda, Andrea Dovizioso a assuré le spectacle pour s’offrir son premier podium avec Ducati.

Marc Márquez (Repsol Honda) a comme l’an dernier très facilement remporté le Red Bull Grand Prix of the Americas, où il a été intouchable tout au long du week-end. Le Champion du Monde en titre compte donc deux victoires en deux courses, quatorze points d’avance sur son coéquipier Dani Pedrosa (Repsol Honda) et déjà quarante-quatre sur Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP).

Cinquième sur la grille, ce dernier a commis une grosse erreur en partant bien avant l’extinction des feux. S'en rendant immédiatement compte, le Majorquin a hésité en donnant un léger coup de frein puis est reparti pour mener le premier tour et directement prendre la direction de la pit-lane pour observer l’inévitable pénalité de ride-through sanctionnant son départ anticipé. 

Habitué à voir Lorenzo prendre d’excellents départs, comme par exemple au Qatar le mois dernier où le Majorquin avait réussi le holeshot depuis la deuxième ligne avant de chuter dans le premier tour, Márquez a donc vite repris les rênes de la course et s’est contenté de se maintenir une bonne demi-seconde devant Pedrosa pour le premier quart de l’épreuve. Seul pilote à avoir choisi le pneu dur, comme l’année précédente, le Catalan a plus tard creusé l’écart pour finir avec une très confortable avance et peut-être même un léger manque de concentration, comme en témoignait son léger sursaut dans le dernier virage.

Pedrosa se contentera une nouvelle fois de la seconde place à Austin tandis que Andrea Dovizioso (Ducati) s’est emparé de la troisième place, le premier podium depuis l’arrivée de Gigi Dall’Igna à Borgo Panigale, à une quinzaine de secondes du vainqueur. Dans le Top 5 dès le départ, l’Italien s’est montré patient et a attendu le quinzième tour pour se défaire d’un excellent Andrea Iannone (Pramac Racing), doublé quelques secondes plus tard par Stefan Bradl (LCR Honda). Ce dernier a tout fait pour disputer la troisième place à Dovizioso mais n’a rien pu faire et a fini pas défendre sa quatrième place face à Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3), qui signait son meilleur résultat en MotoGP™ en prenant la cinquième place.

Iannone a fait les frais de ses efforts de début de course et est passé de la troisième à la septième places en l’espace de six tours, terminant derrière Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3). Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) semblait bien parti pour jouer la troisième place mais a été beaucoup moins performant à l’approche de la mi-course et a fini huitième, à dix-sept secondes de Iannone. Aleix Espargaró (NGM Forward Racing) et Lorenzo complétaient le Top 10, le Majorquin ayant fait le maximum pour marquer quelques points après son passage par la voie des stands.

A domicile, Nicky Hayden (Drive M7 Aspar) a obtenu la onzième place devant son coéquipier Hiroshi Aoyama (Drive M7 Aspar). Mike di Meglio (Avintia Blusens) a terminé dernier, en dix-huitième position, suite aux abandons de Broc Parkes (PBM), Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini), tombé pour la seconde course consécutive, Cal Crutchlow (Ducati), qui avait décidé de passer aux stands pour passer sur pneu tendre, avant de repartir et chuter, Colin Edwards (NGM Forward Racing) et Scott Redding (Drive M7 Aspar).

Cliquez ici pour accéder aux résultats du Red Bull Grand Prix of the Americas.

Tags:
MotoGP, 2014, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›