Achat de billets
VideoPass purchase

Brivio : « Pas de négociation en cours pour nos futurs pilotes »

Davide Brivio, qui dirige le Suzuki MotoGP Test Team, a confié à motogp.com que le constructeur japonais n’était pas encore entré en phase de négociation pour les pilotes qui seront engagés l’an prochain en MotoGP™.

Alors que les rumeurs au sujet des deux futurs représentants de Suzuki sur la grille MotoGP™ 2015 se multiplient et annoncent désormais la possible arrivée de Dani Pedrosa, qui termine son contrat avec le HRC cette année, Davide Brivio a souligné qu’aucune négociation n’avait commencé avec qui que ce soit.

« Nous ne savons pas encore qui seront nos futurs pilotes et nous n’avons d’accord avec personne, » a affirmé Brivio. « Nous discutons, évidemment, nous étudions nos options, nous sommes en contact avec les agents afin de voir dans quelle situation sont les pilotes et de jauger l’intérêt qu’ils portent à notre moto. »

« En ce qui concerne Pedrosa, il faudrait voir s’il serait intéressé. Pour l’instant, nous ne sommes en négociation avec personne. Les choses commenceront peut-être à bouger dans les semaines à venir. Ce sera difficile d’avoir l’un des meilleurs, nous voulons avoir des pilotes aussi forts que possible mais il faut d’abord voir qui est prêt à relever le défi et qui veut courir pour nous. A ce stade, il est difficile de donner des noms. »

Quant à la possibilité que son pilote d’essais actuel, Randy de Puniet, soit engagé en MotoGP™ l’an prochain, le manager italien a ajouté : « Randy de Puniet est l’un des candidats. Le fait qu’il ait travaillé avec nous pendant deux ans pourrait être un plus. Nous n’avons rien garanti à Randy mais il est sur notre liste de candidats. »

Après avoir réalisé des essais au Circuit of the Americas après la seconde manche de la saison 2014, Suzuki fera de même la semaine prochaine à l’Autodromo Termas de Rio Hondo et a ensuite prévu de rouler à Phillip Island et à Barcelona-Catalunya. Le constructeur japonais souhaiterait aussi travailler au Mugello et au MotorLand Aragón.

Suzuki n’a pour l’instant pas confirmé l’éventuel test avec Eugene Laverty dont parlent les rumeurs. S’il obtenait l’autorisation de son team actuel en World Superbike, l’Irlandais pourrait, à la demande de Bridgestone, rouler avec le prototype Suzuki XRH-1 au Japon et en Australie pour des tests centrés sur l’endurance des pneumatiques.

Tags:
MotoGP, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›