Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Coup d'envoi imminent pour la première étape européenne de la saison MotoGP™ 2014

Marc Márquez, Dani Pedrosa, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo et Cal Crutchlow étaient accompagnés du leader de la catégorie Moto2™, Esteve Rabat, jeudi à Jerez pour la conférence de presse précédant le Grand Prix bwin d'Espagne.

A quelques heures de l'ouverture du Grand Prix bwin d'Espagne, Marc Márquez (Repsol Honda), le Champion du Monde en titre et leader du classement MotoGP™ 2014, s'attend à retrouver ses adversaires à leur meilleur niveau ce week-end à Jerez de la Frontera et est lui-même en pleine forme pour sa course nationale, qui sera son 100ème Grand Prix.

« C'est un week-end spécial puisque c'est mon 100ème Grand Prix, que nous serons devant nos fans et sur un circuit où je n'ai jamais gagné. Je sais que Dani, Jorge et Valentino roulent très bien ici et je m'attends à les voir forts ce week-end. »

Son coéquipier Dani Pedrosa est lui aussi prêt à courir à domicile, sur une piste qui est clairement parmi ses favorites. 

« Il va faire chaud ici et l'ambiance est toujours géniale pour la course, » a déclaré Pedrosa. « J'ai un bon palmarès ici et j'espère continuer comme ça. Je fais un bon début de saison et je veux me montrer aussi performant devant mon public. »

Valentino Rossi (Movistar Yamaha MotoGP) espère quant à lui retrouver le podium après en avoir été absent à Austin puis à Termas de Rio Hondo le week-end dernier.

« J'avais un bon potentiel à Austin et en Argentine et j'aurais dû être sur le podium mais nous n'avons pas réussi, » a affirmé l'Italien. « Nous n'avons pas eu de chance et d'autres facteurs ont joué, et ce week-end nous allons essayer de corriger ça. Nous avons passé beaucoup de temps en avion cette année et maintenant nous avons une série de courses en Europe dont nous devons profiter. »

Jorge Lorenzo, dont le dernier virage de Jerez porte le nom, participera ce week-end à son 200ème Grand Prix et fêtera dimanche ses 27 ans.

« Les 200 Grands Prix sont passés très vite, avec de bons et de mauvais moments. Maintenant nous sommes ici pour nous battre au sommet du MotoGP. Je me sentais mieux et plus content après l'Argentine mais nous voulons faire mieux et j'espère réussir ici. »

Cal Crutchlow est de retour ce week-end après avoir manqué l'épreuve argentine en raison d'une blessure à la main droite datant de l'épreuve d'Austin.

« C'est génial d'être de retour. Ça m'a fait bizarre de regarder la course à la télévision. J'étais sûr de gagner là-bas et j'ai dû me content de regarder ! » a annoncé Crutchlow en plaisantant. « Cette blessure était l'une des plus douloureuses de ma carrière. Nous allons voir comment je me sentirai après les essais de demain. Je pense que ma main est assez forte pour freiner normalement mais je ne veux pas être un danger pour moi-même ou pour les autres. »

Dernier à prendre la parole, Esteve Rabat (Marc VDS Racing) a marqué 70 points sur les trois premières courses Moto2™ de l'année et demeure sur ses gardes malgré sa domination : « Il est encore tôt dans le Championnat et il reste beaucoup de courses. Il y a de très bons pilotes en Moto2 et nous ne pouvons donc pas nous relâcher. Nous savons que l'ambiance va être excellente ici ce week-end, il va y avoir beaucoup de monde et nous espérons nous faire plaisir. »

Plus tôt dans la journée, Bridgestone avait annoncé sa décision de quitter son rôle Fournisseur de pneus Officiel du MotoGP™ fin 2015. « Je suis surpris parce qu'ils ont eu beaucoup de succès et que les pneus s'améliorent au fil des ans, » a affirmé Márquez. « Il a fallu beaucoup de temps à Bridgestone pour atteindre ce niveau. »

« Je suis un peu triste parce que je pense que les pneus Bridgestone sont à un excellent niveau, » a ajouté Rossi. « Si les pneus changent, le sport changent. Les motos et les pilotes devront s'adapter. Il est difficile d'avoir un pneu qui fonctionne bien sur toutes les motos. »

Crutchlow a lui aussi commenté la nouvelle et a déclaré : « La réalité pour celui qui prendra leur place est que les pilotes en demanderont toujours plus. Une chose que je demanderais serait d'avoir des pneus intermédiaires pour les conditions mitigées. Je pense que Bridgestone a fait un excellent travail. Le pneu est le seul élément qui nous rattache au sol et toutes les motos réagissent différemment. »

Tags:
MotoGP, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›