Achat de billets
Achat VidéoPass

Un Top 5 et un abandon chez Ducati

Un Top 5 et un abandon chez Ducati

Andrea Dovizioso a terminé cinquième du Grand Prix bwin d’Espagne tandis que son coéquipier Cal Crutchlow a été forcé de rentrer au garage pour abandonner en raison de freins défaillants.

En prenant la cinquième place à Jerez, Andrea Dovizioso finissait dans le Top 5 pour la troisième fois en quatre courses cette année et confirmait une certaine compétitivité qui lui avait permis d’aller chercher le podium à Austin lors de la seconde manche. Sixième sur la grille, l’Italien a de nouveau fait parler son talent et son expérience pour prendre le meilleur sur Álvaro Bautista (GO&FUN Honda Gresini), Aleix Espargaró (NGM Forward Racing) et Bradley Smith (Monster Yamaha Tech3) dans une belle bagarre qui s’est conclue sur une arrivée dans la même demi-seconde pour les quatre pilotes.

« Je suis très content de cette cinquième place. Jerez est l’un des circuits les plus difficiles pour Ducati comme pour moi, » a commenté Dovizioso, qui conserve la quatrième place du classement général, seize points derrière Valentino Rossi et dix devant Jorge Lorenzo.

« Ce résultat est donc très important, il confirme que nous travaillons bien et que je peux tirer le meilleur de la GP14 en course. L’écart avec les leaders est encore trop important mais ce n’est que le début de la saison et nous ne nous attendions pas à ce que ce soit différent. Nous allons continuer à travailler dur parce que nous voulons être plus proches des avant-postes mais remporter la bataille d’aujourd’hui face à une Honda (Factory) et une Yamaha Open, sur une piste où l’usure des pneus est prononcée, était une grande satisfaction. »

Cal Crutchlow a de son côté conclu sur une grosse déception puisque le Britannique a été contrait à l’abandon suite à ce que ses freins aient cessé de fonctionner correctement. Le pilote du team Ducati reprenait la compétition ce week-end malgré une main droite encore douloureuse suite à une blessure qu’il s’était faite au Circuit of the Americas et qui l’avait empêché de courir en Argentine.

« Je suis très déçu de la façon dont la journée s’est terminée, surtout que j’avais pris un bon départ et que je ne m’étais jamais senti aussi bien sur la moto ce week-end qu’en course, » a affirmé Crutchlow, qui était parti quatorzième. « J’avais gagné beaucoup de positions et j’étais neuvième quand mes freins ont lâché. J’ai ralenti pendant un tour pour voir s’ils allaient se remettre à fonctionner mais ça n’a pas marché et je suis donc rentré, par mesure de sécurité. C’est dommage parce que j’étais à l’aise sur ma moto en début de course et que j’aurais pu avoir un bon résultat dans le groupe d’Andrea aujourd’hui. En ce qui concerne ma main, une fois la course lancée, je n’ai pas eu de problème. »

Crutchlow n'a fini qu'une seule de ses trois premières courses sur la Desmosedici, au Qatar, où il avait pris les dix points de la sixième place.

Tags:
MotoGP, 2014, GRAN PREMIO bwin DE ESPAÑA, Cal Crutchlow, Andrea Dovizioso, Ducati Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›