Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Entretien avec Sam Lowes

Sam Lowes est arrivé dans la catégorie Moto2™ cette année après avoir remporté le Championnat du Monde Supersport en 2013. Bien qu’il soit l’unique représentant de Speed Up, le rookie anglais a déjà fini trois fois dans le Top 10 et s’est confié à motogp.com pour parler de son début de saison.

Sam, tu es arrivé en Grand Prix après avoir été Champion du Monde Supersport plutôt que de venir d’une filière habituellement plus privilégiée comme le Moto3™. Est-ce que ça a été une préoccupation ?

« Absolument. Ça a été un énorme apprentissage pour moi. Courir en Moto3™ m’aurait aidé mais arriver en tant que Champion du Monde Supersport m’a aussi aidé, c’est quelque chose que j’ai avec moi. »

Quelles sont les principales différences entre ta Moto2™ et ton ancienne machine ?

« Le style de pilotage est vraiment différent et il y a plus de bagarre ici, avec beaucoup d’agressivité sur les premiers tours ! J’adore ça. Maintenant je dois élever mon niveau mais j’ai bien progressé et je me sens déjà habitué à tout ça. »

Tu travailles avec Speed Up. As-tu reçu le nouveau châssis et qu’en attends-tu ?

« Nous utilisons le nouveau châssis mais nous attendons encore quelques nouveautés. Nous sommes tout le temps en train de changer de matériel. J’ai beaucoup de pression en étant chargé du développement mais je viens du Supersport et je peux apporter quelque chose de différent. Le nouveau châssis doit nous fournir plus de grip à l’arrière et rendre la moto plus maniable dans les courbes. J’attends une nouvelle selle, qui devrait me permettre d’être plus à l’aise. Il ne s’agit pas d’améliorer les chronos mais de me mettre plus à l’aise et plus en confiance sur la moto. »

Tu as fini sixième dès ta première course au Qatar et tu as depuis signé deux autres Top 10. As-tu un secret pour être aussi bien parti ?

« Je crois que j’aurais pu faire encore mieux. Aux Etats-Unis, je pense que j’aurais pu finir sixième ou septième si on ne m’avait pas poussé dans le premier virage. Nous nous rapprochons des premières places mais nous nous préparons toujours de la même façon. Il n’y a donc pas de secret. Il s’agit simplement de peaufiner tous les détails. Nous ne sommes pas loin, il nous manque juste un peu de confiance. »

N’as-tu pas été surpris par tes performances ?

« J’arrivais avec beaucoup de confiance suite à l’année dernière. Je n’avais jamais couru ici auparavant mais je ne venais pas pour être juste un pilote de plus sur la grille. Je suis content de la façon dont ça se passe mais je ne vais pas me contenter de finir les courses. Je veux me rapprocher du Top 5 et bientôt me battre pour le podium. »

Tags:
Moto2, 2014

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›