Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Cecchinello : « Nous alignerons une seconte moto en 2015 »

Suite à l'annonce officielle de l'arrivée de Cal Crutchlow chez LCR Honda, Lucio Cecchinello s'est confié à motogp.com pour parler de ses attentes concernant le Britannique ainsi que de son projet d'aligner une seconde moto l'an prochain.

Prochainement rebaptisé CWM-LCR Honda, le team de Lucio Cecchinello, basé à Monaco, a annoncé le week-end dernier que Cal Crutchlow prendrait la place de Stefan Bradl sur une Honda Factory pour la saison MotoGP™ 2015 mais l'ancien coureur italien compte aussi aligner une seconde moto, en catégorie Open.

Quand avez-vous pris la décision de faire venir Cal Crutchlow et comment se sont passées les négociations ?

« Notre objectif a toujours été d'avoir un programme ambitieux pour l'an prochain et ce rêve est devenu réalité grâce à notre nouveau sponsor britannique, CMW, un leader dans le secteur financier. Nous avons signé le contrat fin juillet et à partir de là nous savions que nous avions l'opportunité d'aligner deux motos. Le sponsor avait confirmé son souhait de faire courir Stefan Bradl, à qui nous avions fait une offre fin juillet. Il nous a dit qu'il avait besoin d'un peu plus de temps parce qu'il voulait évaluer les offres qui se présentaient à lui. J'ai senti que son intérêt commencer à se tourner vers autre chose et je ne voulais pas perdre l'intérêt de notre nouveau sponsor. Nous avons donc commencé à regarder les top pilotes sur le marché, en étudiant plusieurs options. Parmi eux, il y avait Cal Crutchlow et nous étions déjà en contact avec son manager, Bob Moore, depuis début juillet. Nous avons repris les discussions et nous nous sommes mis d'accord très rapidement, en quelques jours. »

Qu'est-ce qui vous a convaincu chez Crutchlow ?

« Cal avait fait une excellente saison en 2013, avec quatre podiums et deux pole positions (avec Monster Yamaha Tech3), et je pense que c'est une alternative viable à Stefan, bien qu'il soit actuellement sur une saison difficile avec Ducati et qu'il ne soit pas aussi à l'aise que sur Yamaha. Je pense qu'avec lui, notre team pourra retrouver son plus haut niveau et l'objectif est de courir avec les meilleurs du plateau. »

Sur combien de saisons son contrat porte-t-il ? Son staff technique actuel l'accompagnera-t-il ?

« Le contrat signé concerne la saison 2015 et nous avons une option pour le prolonger en 2016, ce qui dépendra des résultats et de Honda. Quant à son staff technique, nous allons commencer à étudier ça à partir d'Indianapolis. »

Pouvez-vous nous dire combien de motos vous alignerez en 2015 ?

« Nous voulons avoir une Factory et ensuite une seconde moto en catégorie Open. Nous n'avons cependant pas encore confirmé ce dernier projet, ni le pilote. Notre priorité était d'avoir une moto Factory et un pilote compétitif, comme le souhaitait notre sponsor. »

Les rumeurs parlent de Jack Miller, le leader du Championnat du Monde Moto3™…

« Jack Miller a certainement été approché par Honda mais je ne sais pas où en sont les négociations. Une fois que le programme sera défini, le HRC lui attribuera l'une des places disponibles. LCR pourrait être une possibilité mais cette décision dépend d'autres personnes. »

Vous vous séparez donc de Stefan Bradl au bout de trois saisons. Le bilan de votre partenariat ?

« LCR existe depuis 1996 et Stefan a sans aucun doute été le pilote avec lequel nous avons le mieux travaillé. Il est très sérieux, précis et a prouvé qu'il était capable de développer une moto et d'obtenir des résultats réguliers. Il a souvent rapporté d'importants points, au lieu de chuter ou de ne pas marquer de points du tout. Il m'a fait vivre beaucoup d'émotions et j'espère en vivre encore beaucoup d'autres d'ici la fin de l'année. C'est un pilote que nous porterons toujours dans nos coeurs. »

Tags:
MotoGP, 2014, LCR Honda MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›