Achat de billets
Achat d'un VidéoPass

Débuts laborieux pour Lorenzo et Rossi

Les pilotes du team Movistar Yamaha MotoGP ont fini hors du Top 10 et loin du temps de référence vendredi à Silverstone.

Les deux premières séances d’essais du Grand Prix Hertz de Grande-Bretagne ont été aussi compliquées pour Jorge Lorenzo que Valentino Rossi, qui ont tous les deux terminé leur première journée à Silverstone hors du Top 10. Le premier a conclu en onzième position, à 1.374s du chrono de Marc Márquez (Repsol Honda) et avec un sérieux problème à résoudre d’ici la course de dimanche.

« Nous n’avons qu’un seul problème, qui est dû au fait que Bridgestone ait amené les mêmes pneus qui nous avaient posé des difficultés lors des premières courses, » a affirmé Lorenzo. « Nous retrouvons donc les mêmes problèmes, nous n’avons pas de grip pour arrêter la moto sur les freinages, pas de grip en milieu de virage et pas de motricité. La moto patine donc beaucoup et ça créé des problèmes à l’avant. Le manque de grip à l’arrière nous empêche de trouver l’équilibre en milieu de courbe, nous prenons par conséquent moins d’angle et allons moins vite. » 

« Tous les pilotes Yamaha ont le même problème. La situation semble très difficile pour nous avec ce pneu. Nous allons évidemment tout faire pour essayer de résoudre ce problème, nous devons gérer la situation. Les pneus vont être les mêmes pour tout le week-end et nous devons nous adapter. Le week-end s’annonce compliqué pour les pilotes Yamaha. »

Treizième à 1.826s de Márquez, Rossi a lui aussi admis avoir eu beaucoup de mal à trouver ses aises sur la M1 et a commenté : 

« Nous nous attendions à être plus rapides et plus compétitifs mais nous avons eu beaucoup de mal. Ce matin, la première séance n’avait pas été fantastique mais ça ne s’était pas trop mal passé, je n’étais pas très loin des autres mais je n’aimais pas le feeling à l’avant de la moto. Cet après-midi, nous avons beaucoup travaillé sur la distribution du poids pour progresser dans les courbes mais il semble que nous ayons pris la mauvaise direction. Je n’avais pas un bon feeling sur la moto, pas de feeling à l’avant en entrée de virage, j’avais des vibrations et je manquais aussi de grip. Je perdais beaucoup de temps en entrée de virage et j’étais assez lent. Nous modifierons la moto dans la direction contraire demain afin d’essayer quelque chose de complètement différent et de voir si nous pouvons aller plus vite. »

Tags:
MotoGP, 2014, Valentino Rossi, Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›