Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Lowes : « Ne pas avoir de coéquipier est un handicap »

Lowes : « Ne pas avoir de coéquipier est un handicap »

Sam Lowes a admis qu’être l’unique pilote du team Speed Up représentait une difficulté en plus pour sa première saison en Moto2™.

Sam Lowes (Speed Up) a terminé septième du Grand Prix de Grande-Bretagne le week-end dernier à Silverstone et était satisfait de finir dans les points pour la première fois depuis l’épreuve du Mugello.

« J’espérais évidemment faire un peu mieux pour ma course nationale mais j’étais à dix secondes du vainqueur, en ayant fait quelques erreurs, et c’était donc satisfaisant, » a déclaré Lowes. « Je connais bien Misano et Aragón et je suis donc optimiste pour ces deux courses. Quand nous arrivons à bien régler le châssis Speed Up, il est aussi performant que les autres. »

En début d’année, le Champion du Monde Supersport avait dû optimiser des réglages élémentaires tels que sa position de pilotage pour être plus à l’aise mais peut désormais travailler sur davantage de détails.

« La selle est bien maintenant mais il s’agit de peaufiner les réglages et de toujours être plus à l’aise, » a ajouté Lowes. « L’an prochain, je connaîtrai toutes les pistes et nous espérons alors gagner en rythme. La deuxième année devrait être bien meilleure, nous espérons être plus réguliers et être dans le Top 10. Nous aurons un nouveau châssis à la fin de l’année et je me sens de mieux en mieux dans le paddock. »

Lowes verrait d’autre part d’un bon oeil l’arrivée d’un autre pilote à ses côtés chez Speed Up pour l’aider dans le développement.

« Je pense que ne pas avoir de coéquipier est la principale raison pour notre manque de régularité. Si nous prenons une mauvaise direction, nous pouvons perdre toute une séance d’essais. Si nous étions deux, nous pourrions tester des choses différentes en même temps. Pour moi, c’est la principale raison pour nos difficultés. »

« La semaine prochaine, j’aurai une réunion avec le team à Misano pour voir si j’aurai un coéquipier pour l’an prochain. Tout dépendra des sponsors et pour le moment je n’en sais pas plus mais je serais très content d’avoir quelqu’un à mes côtés. »

Tags:
Moto2, 2014, Sam Lowes, Speed Up

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›