Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Quatrième seconde place pour Lorenzo

Quatrième seconde place pour Lorenzo

Deuxième derrière Valentino Rossi à Misano, Jorge Lorenzo a admis s'être trompé en ayant choisi de courir sur gomme dure à l'avant mais a aussi affirmé qu'il n'aurait pas probablement pas pu battre son coéquipier s'il avait pris le pneu medium.

Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) a pris un excellent départ pour mener le premier tour à Misano mais s'est rapidement fait doubler par son coéquipier Valentino Rossi puis par Marc Márquez (Repsol Honda). Seul pilote Factory à avoir choisi le pneu avant dur pour la course, le Majorquin s'est fait distancer par ses deux concurrents et était déjà deux secondes derrière Rossi lorsque Márquez a chuté dans le dixième tour. 

Lorenzo n'a alors pas pu revenir sur Rossi, dont le rythme était similaire au sien, si ce n'est plus rapide, et a donc prix la deuxième place pour la quatrième course d'affilée. Malgré sa défaite, le double Champion du Monde MotoGP™ garde un palmarès exceptionnel à Misano, où il avait fini deuxième de 2008 à 2010 puis premier de 2011 à 2013.

« Je suis très heureux de voir que les deux Yamaha sont devant parce que ça faisait longtemps que ça n’était plus arrivé mais c’est vrai que de mon côté, je suis un peu déçu, » a commenté Lorenzo. « Je m’attendais à me battre pour la victoire, pas nécessairement à gagner, mais à davantage me battre pour la victoire. Je savais depuis le warm-up que Valentino allait être très rapide, je m'attendais à être plus rapide que l'an dernier mais j'ai été plus lent. »

« J'avais aimé le pneu dur hier mais aujourd'hui je n'avais pas assez de grip sur l'angle, » a ajouté Lorenzo. « J'ai tout donné mais Valentino a été fort aujourd'hui et il méritait cette victoire. A Brno, nous avions aussi choisi un pneu différent et ça avait marché. Ici nous avons fait une erreur. Rossi avait eu un bon rythme tout le week-end et si nous n'avions pas eu de problème à l'avant, nous battre avec Valentino aurait quand même été très dur. Ce sont quatre secondes places mais j'espère bientôt gagner ! »

 

Tags:
MotoGP, 2014, GP TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Jorge Lorenzo, Movistar Yamaha MotoGP

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›