Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Zarco concrétise avec un podium à Misano

Zarco concrétise avec un podium à Misano

Déjà solidement installé dans le groupe de tête à Silverstone, le Français a remporté la troisième place haut la main à Misano derrière les intouchables de la catégorie Moto2™, Esteve Rabat et Mika Kallio.

Sixième sur la grille du Grand Prix TIM de Saint-Marin et de la Riviera di Rimini, Johann Zarco a gagné une place au départ pour suivre un surprenant Ricky Cardús (Tech3) et Dominique Aegerter (Technomag carXpert).

Une fois passé devant ses deux adversaires, le Français a tenté de revenir sur Esteve Rabat (Marc VDS Racing Team) et n’a pas réussi à s’en approcher mais creusait au moins l’écart sur ses poursuivants.

Alors que Rabat a fini par rattraper son coéquipier Mika Kallio pour s’imposer, Zarco a fait toute sa course isolée à la troisième place, en maintenant un rythme quasiment identique à celui des deux leaders et qui lui conférait une bonne avance sur le groupe de Maverick Viñales (Paginas Amarillais HP 40), Tom Lüthi (Interwetten Paddock) et Aegerter, qui se disputaient la quatrième place.

Après avoir fini quatrième à Silverstone en ayant été en lice pour le podium pendant quasiment toute la course, Zarco confirmait donc une progression évidente et s’affirmait encore un peu plus parmi les références de la catégorie Moto2™. Sur le podium pour la deuxième fois de l’année après sa troisième place à Montmeló, le pilote du team AirAsia Caterham Moto Racing conserve la septième place du classement général mais n’est plus qu’à quinze points du Top 5.

« Ce n’était pas facile de partir sixième. Il a fallu se battre dès les premiers virages, ce que j’ai réussi à faire, » a commenté Zarco. « J’ai été surpris que Cardús fasse un très, très bon départ. Une fois que j’étais à la troisième place, Tito (Rabat) était en train de rattraper Kallio et j’ai essayé de le suivre pour remonter mais je n’ai pas pu. Mes chronos étaient par contre très constants et je me sentais bien depuis le matin. »

« Je faisais de bons chronos et j’ai donc essayé de continuer comme ça. L’écart avec le quatrième s’est creusé. J’étais un peu anxieux à la fin mais les chronos étaient suffisamment bons pour que je garde cette troisième place. Je suis donc vraiment très content. C’est une bonne chose, je grandis bien et si je peux rester aux avant-postes jusqu’à la fin de l’année, ce sera très bien pour le championnat et digne d’un bon travail avec mon équipe. »

 

Tags:
Moto2, 2014, GP TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Johann Zarco, AirAsia Caterham

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›