Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Bautista et Redding dans les points malgré bien des difficultés

Bautista et Redding dans les points malgré bien des difficultés

Les pilotes du team GO&FUN Honda Gresini ont pris les huitième et treizième places à Misano.

En quatrième ligne sur la grille de départ, Álvaro Bautista a réussi à gagner quelques places, en profitant notamment de la chute d'Aleix Espargaró dans le dernier tour. L'Espagnol ne pouvait cependant pas être satisfait de sa course, n'ayant pas eu un feeling positif sur son RC213V et ayant souffert d'un problème avec sa visière.

« Nous n'avons pas pu résoudre les problèmes que nous avons rencontrés au cours du week-end et il était difficile d'arrêter la moto en entrée de virage, » a expliqué Bautista. « Je manquais en plus de feeling avec les pneus. Nous avons fait du mieux que possible mais j'ai eu un problème avec ma visière à dix tours de la fin, ça m'empêchait de bien voir et de garder mon rythme. »

« Je n'ai donc pas pu rester avec Aleix puis il a chuté dans le dernier tour. J'ai donc gagné une place et fini huitième. Je n'avais pas un bon feeling mais j'ai au moins fini la course et marqué quelques points. Nous devons continuer à travailler pour comprendre ces problèmes et trouver des solutions parce que l'écart avec les autres est beaucoup trop important, même lorsque nous poussons au maximum. »

Son coéquipier Scott Redding a cette fois-ci manqué le statut de premier pilote sur Honda Open à l'arrivée, un titre qu'il avait pris lors des cinq courses précédentes.

Le Britannique a commenté : « Ce week-end a été un désastre. Mon départ n'était pas génial mais je ne m'inquiétais pas trop parce que je savais que je ne pouvais pas suivre les pilotes Factory. Je voulais simplement être premier pilote sur Honda Open et j'étais bien parti pour le faire mais je suis sorti de piste dans le troisième tour après avoir eu un problème avec mon frein arrière. »

« Après ça, la course est devenue très difficile, surtout dans les virages rapides où il faut utiliser le frein arrière pour garder l'arrière de la moto bien au sol. J'ai pensé à rentrer aux stands mais j'ai décidé de ne pas abandonner. J'ai doublé Laverty, Camier et De Angelis mais j'étais toujours à la limite. Je suis juste content d'avoir fini ce week-end en un seul morceau. »

Tags:
MotoGP, 2014, GP TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Scott Redding, Alvaro Bautista, GO&FUN Honda Gresini

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›