Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Di Meglio espère être de retour pour Aragón

Di Meglio espère être de retour pour Aragón

Opéré de la main gauche lundi matin, le Français essayera de reprendre la piste la semaine prochaine pour la 14e manche de la saison 2014 et s’est entretenu avec motogp.com pour parler de sa situation ainsi que de son avenir en MotoGP™.

Mike, tu as été opéré de ta main gauche hier. Comment est-ce que ça s’est passé ?

« L’opération s’est très bien passée. Le Dr Mir m’a pris en charge quand je suis arrivé dans la nuit du dimanche au lundi. Il m’a opéré lundi matin, vers 11h. Ils m’ont mis une plaque sur le 4e et le 5e métacarpes et ils étaient très contents de l’opération. J’ai un bandage mais je vais pouvoir l’enlever jeudi et ensuite commencer à travailler sur la mobilité de main. » 

Comment ta chute s’est-elle produite ?

« On avait eu des soucis avec l’électronique pendant les qualifications. Je devais donc partir avant-dernier mais au warm-up, j’avais eu un rythme assez intéressant, qui pouvait peut-être me conduire vers la quinzième ou seizième positions. Je savais qu’il fallait faire un très bon premier tour et j’ai donc essayé de chauffer mes pneus du mieux que possible sur le tour de chauffe. J’ai pris un bon départ, dans le premier virage j’ai réussi à bien m’infiltrer à l’intérieur, puis en touchant à peine les gaz, j’ai perdu l’arrière d’un coup. Je n’ai pas bien compris parce que j’avais essayé de faire chauffer les pneus au maximum et que je n’avais pas pris de risque à outre mesure. J’ai donc perdu l’arrière, je me suis fait éjecter assez haut en l’air et je me suis cassé la main en réatterrissant. 

Peut-on espérer te voir de retour en piste à Aragón ?

« Je vais essayer. Je vais travailler avec les kinés pour récupérer la mobilité de ma main et le Dr Mir m’enlèvera les points de suture juste avant Aragón pour que j’essaye de courir là-bas. Il faut partir avec cette idée et faire le maximum pour revenir dès que possible. Si ce n’est pas possible, j’aurai deux semaines de repos en plus d’ici le Japon donc mon retour sera au moins pour le Japon mais je vais essayer de revenir dès Aragón. »

Tu seras donc de retour pour Aragón ou dans le pire des cas au Japon. Quels vont être tes objectifs pour les dernières courses de l’année ?

« On va essayer de continuer à évoluer. Je vais être seul à continuer à rouler sur la Avintia et il y a beaucoup d’évolutions qu’on aimerait apporter mais c’est toujours compliqué d’essayer de nouvelles pièces durant un Grand Prix parce que les séances de 45 minutes passent très vite et qu’on perd facilement son temps. On va donc essayer d’évoluer et ce serait bien de revenir dans les points avant la fin de la saison. »

Pour un pilote, est-ce moins gênant d’être blessé à la main gauche qu’à la main droite ?

« Oui, d’autant plus qu’en MotoGP, avec l’électronique, on n’utilise pratiquement pas l’embrayage sur les rétrogradages, à part pour sortir des stands. Donc ça devrait aller. Après, Aragón est un circuit qui tourne beaucoup à gauche et il faudra que je trouve une position sur le guidon qui limite la douleur. »

C’est une blessure moins grave que celle que tu t’étais faite l’an dernier mais c’est un nouveau coup dur avant le dernier tiers de la saison…

« Bien sûr, surtout qu’on est en négociations pour l’année prochaine. Le projet est difficile, le team a fait le maximum pour que Héctor (Barberá) ait une Ducati, pour l’aider à trouver de nouveaux sponsors pour l’année prochaine. Moi je continue avec ce projet-là, on sait que ce n’est pas facile. On roule moins vite que ce que Héctor arrivait à faire l’an dernier avec la FTR. Ce n’est pas facile mais il faut rester motivé pour essayer d’avoir une bonne moto l’année prochaine, c’est le plus important. »

Ton coéquipier, Héctor Barberá, passera bientôt sur Ducati. De ton côté, que ce soit avec Avintia, qui a annoncé son partenariat la semaine dernière, ou éventuellement avec Pramac, vois-tu aussi ton avenir sur Ducati ?

« Oui, je le vois sur Ducati. Cette année Avintia n’a eu qu’une seule moto parce que Ducati ne pouvait pas en fournir davantage mais l’année prochaine le team Avintia travaillera intégralement avec Ducati. C’est une moto qui a en plus bien évolué depuis l’arrivée de Luigi Dall’Igna. A l’heure actuelle je vois mon futur sur une Ducati et pour le faire il y a ces deux possibilités. »

As-tu étudié d’autres options ailleurs au cas où tu ne puisses pas t'assurer de guidon en MotoGP pour 2015 ?

« Oui mais c’est quand même assez fermé partout. C’est une année difficile pour moi en MotoGP mais le projet était tout nouveau et on sait tous à quel point ça peut être compliqué. J’ai quand même marqué quatre points, j’ai souvent été en bagarre avec Héctor, qui a déjà cinq saisons à son actif, et je pense donc qu’on mérite une seconde saison, avec une moto plus compétitive. »

 

Tags:
MotoGP, 2014, GP TIM DI SAN MARINO E DELLA RIVIERA DI RIMINI, Mike Di Meglio, Avintia Racing

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›