Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Une seconde course compliquée pour Marino

Une seconde course compliquée pour Marino

Le Français a fini son deuxième Grand Prix en vingt-huitième position et a fait le bilan de sa course avec OffBikes.com avant de retourner en Supersport pour l’épreuve de Magny-Cours, suite à laquelle il repartira avec NGM Forward Racing pour la tournée outre-mer.

Pour son deuxième GP en Championnat du Monde Moto2™, Florian Marino se qualifie à la 26e position, à seulement 1.3s de la pole position de Maverick Viñales. Une moto difficile à dompter en course l'a empêché de concrétiser sa progression du week-end.

26e sur la grille de départ à seulement 1.3s de la pole position et 28e en course, comment s'est passée ce deuxième GP en Moto2?

« Globalement, le week-end s'est plutôt bien passé. Samedi matin j'ai malheureusement chuté donc j'ai manqué les 3/4 de la séance. Je pense avoir réalisé une bonne qualification en terminant à 1.3 seconde de la pole, mais je n'ai pas véritablement réalisé un tour clair. Mon ‘temps idéal’ était plus rapide de quatre dixièmes. C'était donc plutôt de bon augure pour la course. Pour la course malheureusement nous avons tenté plusieurs modifications et ça s'est mal passé. J'ai passé plus de temps à me battre avec la moto pour la tenir en place que de me battre avec les autres. À la fin de la course, j'ai commis quelques erreurs et j'ai complètement perdu le groupe. Je termine à 47 secondes. C'est franchement dommage, je suis déçu. Avec l'équipe, nous allons travailler sur les acquisitions de données. Nous allons voir ce qu'il en est et étudier le comportement du nouvel amortisseur que nous avons utilisé. Le feedback de la moto était vraiment mauvais. »

Que t'a-t-il manqué sur la moto pour te sentir vraiment à l'aise

« Un gros problème de grip. La moto bougeait dans tous les sens et il était vraiment compliqué de rouler sans être crispé sur la moto. »

Tu continues avec l'équipe Forward Racing pour la tournée outre-mer en remplacement de Simone Corsi, blessé. Tu connais les tracés de Phillip Island et de Sepang pour y avoir roulé en mondial Supersport, comment appréhendes-tu les prochaines courses ? 

« Je vais prendre les prochaines courses une à une. Pour le moment, je me remets dans l'esprit du mondial Supersport pour l'épreuve à Magny-Cours la semaine prochaine. Il n'y a pas plus de stress que ça. Pour moi, c'est une opportunité. »

Envisages-tu ton avenir proche en Moto2 ou en mondial Supersport

« Je dispose de quelques pistes en Moto2 que j'étudie actuellement. Je travaille sur plusieurs pistes aussi dans le paddock Superbike. Rien n'est décidé. À voir. »

Propos reccueillis par OffBikes.com

Tags:
Moto2, 2014, GRAN PREMIO MOVISTAR DE ARAGÓN, Florian Marino

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›