Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Viñales : « Je me suis toujours bien adapté aux nouvelles motos »

Viñales : « Je me suis toujours bien adapté aux nouvelles motos »

Confirmé chez Suzuki en MotoGP™ aux côtés d'Aleix Espargaró pour 2015, Maverick Viñales a livré ses impressions à motogp.com avant l'une des étapes les plus importantes de sa carrière.

L'annonce de Suzuki arrive au moment idéal puisque Maverick Viñales, Champion du Monde Moto3™ l'an dernier, vient de remporter sa seconde victoire en Moto2™ le week-end dernier au MotorLand Aragón.

Maverick, c'est maintenant officiel, tu passes en MotoGP™ avec Suzuki l'an prochain. Comment abordes-tu ce nouveau défi ?

« Oui ! C'est officiel et je suis très heureux. Quand vous avez la confiance d'un grand nom tel que Suzuki, c'est que vous avez fait du bon travail au fil des ans. J'espère leur donner ce qu'ils attendent de moi. »

Que peux-tu dire de la responsabilité que tu auras en tant que pilote MotoGP et du fait que tu partageras la piste avec beaucoup d'illustres pilotes ?

« Ce sera fantastique de courir contre des pilotes tels que Valentino (Rossi), Marc (Márquez) et Jorge (Lorenzo)… Ce sera incroyable ! C'est un très beau projet mais nous devrons travailler dur pour être compétitifs. »

As-tu l'impression que tout arrive très vite pour toi ou bien penses-tu que ta carrière évolue normalement ? Te sens-tu prêt pour le MotoGP ?

« Honnêtement, je me sens de plus en plus prêt. A chaque course et à chaque week-end qui passe, je travaille de mieux en mieux en Moto2. Je connais de mieux en mieux le team et la moto et je m'adapte à chaque fois mieux au circuit. Je suis de plus en plus confiant et je crois en mes décisions. »

Au début, as-tu été surpris que Suzuki t'approches et qu'un constructeur s'intéresse à un rookie ? 

« Bien sûr… au début ça ressemblait à une blague ! Je faisais ma première saison en Moto2 et tout d'un coup, un grand constructeur comme Suzuki me voulait. Je me disais que je les intéressais pour dans deux ans mais ils me voulaient pour l'an prochain et nous avons trouvé un accord. C'est comme dans un rêve. Je suis très heureux de passer à la catégorie reine et impatient de commencer. »

Penses-tu pouvoir te montrer au niveau de ton coéquipier Aleix Espargaró et est-ce que sa plus grande expérience du MotoGP lui donnera un rôle plus important dans le développement ?

« Je pense qu'Aleix a un rôle très important à jouer ici, surtout en matière de développement. Tout sera nouveau pour moi. Je me suis cependant toujours bien adapté aux nouvelles motos et je vais vraiment faire de mon mieux. »

Tu pars au Japon dans quelques jours pour le prochain Grand Prix. Est-ce que ce sera une opportunité de rencontrer des gens de Suzuki ou peut-être de visiter l'usine ?

« Pas de visite de prévue pour l'instant. J'attends de voir ce qui se passera la semaine prochaine mais j'adorerais visiter l'usine et rencontrer le staff ! »

As-tu suivi l'évolution de leur programme d'essais cette année ?

« Oui, de très près. J'ai tout suivi et j'ai regardé les chronos en détails. Je sais qu'ils ont beaucoup progressé mais tant que nous ne testerons pas nous-mêmes la moto, nous ne pourrons pas savoir où nous nous situons par rapport à nos adversaires. »

En attendant, il reste encore quatre courses en Moto2. Tu as gagné le week-end dernier en Aragón et tu es déjà le Rookie of the Year. Ce titre est-il important à tes yeux ?

« Bien sûr ! En arrivant dans cette catégorie, je m'attendais à me battre avec Luis Salom, qui est aussi rookie et avec qui je me battais déjà l'an dernier en Moto3. Jusqu'ici il a eu un peu plus de mal dans la catégorie Moto2 mais je suis ravi d'être Rookie of the Year et de prendre le titre à quatre courses de la fin de la saison. »

As-tu des objectifs spécifiques pour la fin de la saison ? Eventuellement le titre de vice-Champion ?

« Remporter le titre mondial serait très difficile mais j'espère rattraper Mika Kallio pour la seconde place (41 points de différence). Je vais tout donner. Mon objectif est clair pour ces quatre dernières courses. Je pense que Tito (Rabat) va beaucoup penser au championnat et il faudra que j'en profite pour essayer de remporter une autre course. »

Tags:
MotoGP, 2014, GRAN PREMIO MOVISTAR DE ARAGÓN, Maverick Viñales

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›