Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Jarvis salue la performance de Lorenzo

Jarvis salue la performance de Lorenzo

Lin Jarvis, le directeur de Yamaha Motor Racing, était logiquement ravi de voir Jorge Lorenzo décrocher sa première victoire de l’année dimanche dernier au Grand Prix Movistar d’Aragón, quinze jours après celle de Valentino Rossi à Misano.

Le mois de septembre aura été une véritable success story pour Movistar Yamaha MotoGP puisqu’après la fantastique victoire de Valentino Rossi à Misano, son coéquipier Jorge Lorenzo s’est lui aussi imposé à domicile, et pour la première fois de l’année, dimanche dernier au MotorLand Aragón, alors que Honda avait remporté les douze premières manches de la saison.

Pour Lorenzo, cette victoire venait récompenser sa persévérance après un difficile début d’année. L’Espagnol avait retrouvé le podium cet été et se rapprochait progressivement de la plus haute marche du podium, qu’il a finalement atteinte avec un petit coup de pouce du destin. Le Majorquin est maintenant sur une série de six podiums consécutifs.

Jarvis a commenté : « C’est vraiment fantastique. Il avait fini deuxième quatre fois de suite avant ça, il fallait qu’une victoire arrive et quoi de mieux que de gagner ici en Espagne juste après la victoire de Valentino en Italie. Pour Jorge c’est une victoire à domicile, au Grand Prix de Movistar. C’est parfait pour lui comme pour nous. »

Concernant la course, Jarvis a ajouté : « Quand il pleut comme ça, la question est de savoir quand changer de moto. Honnêtement, celui qui m’a le plus impressionné en course a été Aleix Espargaró (deuxième de la course) parce qu’il est rentré très tôt et a saisi sa chance. Vous pouvez voir le résultat. J’espérais que Jorge rentre tôt lui aussi et laisse les Honda rester en piste. »

« Il a fini par rentrer et les Honda sont restées un tour de trop. Nous en avons bénéficié. Je suis désolé pour eux et pour leurs chutes mais quand il pleut, c’est toujours le chaos. Les décisions de chaque pilote sont alors cruciales. »

Tags:
MotoGP, 2014, GRAN PREMIO MOVISTAR DE ARAGÓN

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›