Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rossi revient sur sa chute au MotorLand Aragón

Rossi revient sur sa chute au MotorLand Aragón

Valentino Rossi s'est confié à l'émission 'Paddock Pass Show' de Sky Sport jeudi après-midi à Motegi après la conférence de presse du Grand Prix Motul du Japon.

As-tu bien récupéré de ta chute en Aragón ?

« Oui, je vais bien. C'était une grosse chute mais j'allais bien deux heures plus tard, il n'y a pas eu de problème. Je me souviens de tout. Disons que j'ai eu une petite commotion mais tout va bien. Je suis le même qu'avant. Mais je ne suis pas meilleur qu'avant, ça aurait pu être une bonne opportunité ! »

Ta moto t'a-t-elle touché dans la chute ?

« Oui, j'ai pris un gros coup. C'était la roue arrière de la moto, je m'en souviens bien. Mais la roue m'a ensuite touché par derrière, sur la droite, et c'est le coup qui m'a mis K.O. »

As-tu perdu connaissance ?

« Oui, pendant une minute peut-être. J'ai fait une petite sieste… »

Mais tu es à 100% maintenant ?

« Oui. Je suis resté chez moi, calme, au repos. Mais je me suis aussi cassé un doigt dans la chute et c'est un problème. Ça ne me pose pas de problème dans la vie de tous les jours mais pour piloter si. J'ai essayé de rouler mardi dernier et c'était douloureux. C'est une petite fracture et j'espère que ça ne me gênera pas trop. C'est l'index de la main droite, c'est un doigt très important pour freiner. »

Que penses-tu de la sécurité sur les courses, notamment après l'accident de Jules Bianchi en Formule 1 ?

« Je sais qu'il y a des pilotes qui se plaignent des courses à drapeau blanc et nous en parlerons demain à la Commission de Sécurité. C'est clairement un peu dangereux, surtout quand on reste sur slicks alors que la piste est mouillée. Mais le drapeau blanc est une solution à un problème et elle permet de ne pas arrêter la course quand il se met à pleuvoir. Ce serait moins dangereux si la course était arrêtée mais nous en parlerons demain. »

« En ce qui concerne Jules, je suis vraiment désolé, je l'avais rencontré à Madonna di Campiglio. C'est un quelqu'un de bien, avec beaucoup de talent, et c'est très triste. Il a été très malchanceux parce que la grue n'aurait jamais dû être à cet endroit. C'était problablement une erreur parce qu'une course doit être arrêtée ou au moins contrôlée par le safety car si une grue entre sur une zone de dégagement. »

Tags:
MotoGP, 2014, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, Valentino Rossi

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›