Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rabat survole les essais libres

Rabat survole les essais libres

Esteve Rabat a particulièrement bien réussi sa première journée sur la piste du Motegi et a fini solidement installé en tête du classement combiné, devant Johann Zarco et Maverick Viñales.

Lancé sur une simulation de course menée à un rythme infernal, Esteve Rabat (Marc VDS Racing Team) a signé le meilleur chrono Moto2™ de la première journée du Grand Prix Motul du Japon sur le 22e de ses 24 tours, en 1’50.990, et n’était qu’à un dixième de seconde du record du Twin Ring Motegi. 

Le leader du Championnat du Monde, qui n’a eu aucun mal à couvrir la distance de course, était bien parti pour finir la journée avec plus d’une demi-seconde d’avance sur tout le monde mais Johann Zarco (AirAsia Caterham Moto Racing) est finalement revenu à 0.323s de l’Espagnol pour terminer en seconde position. 

Vainqueur en solitaire au MotorLand Aragón, Maverick Viñales (Paginas Amarillas HP 40) était une fois de plus aux avant-postes et s’est installé à la troisième position, à 0.583s du leader et avec vingt petits millièmes de seconde d’avance sur Dominique Aegerter (Technomag carXpert). 

En progrès sur la seconde partie de la saison, Julián Simón (Italtrans Racing) complétait le Top 5, devant Tom Lüthi (Interwetten Sitag), Mika Kallio (Marc VDS Racing Team), Axel Pons (AGR Team), Sandro Cortese (Dynavolt Intact GP) et le pilote local Takaaki Nakagami (Idemitsu Honda Team Asia).

Louis Rossi (SAG Team) a affiché des performances prometteuses et fini la journée en treizième position, juste derrière Marcel Schrötter (Tech3 Racing), seul pilote du Top 20 à ne pas être allé plus vite l’après-midi. Xavier Siméon (Federal Oil Gresini) s’est classé dix-septième et Florian Marino, qui dispute son troisième Grand Prix avec NGM Forward Racing, vingt-huitième. 

Yuki Takahashi, en wildcard avec Moriwaki Racing, et Tomoyoshi Koyama, qui remplace Tetsuta Nagashima chez Telura Team JiR Webike, sont 31e et 32e.

Takahashi est l’un des pilotes à avoir chuté, aux côtés du wildcard Chalermpol Polamai (Singha Eneos Yamaha Tech3) et de Ratthapark Wilairot (AirAsia Caterham Moto Racing).

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto2, 2014, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, FP2

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›