Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

A. Márquez consolide sa position de leader avec une victoire au Motegi

A. Márquez consolide sa position de leader avec une victoire au Motegi

Álex Márquez a remporté sa troisième victoire de l’année in extremis au Grand Prix Motul du Japon, dont il repartira avec 25 points d’avance en tête du Championnat du Monde Moto3™. Efrén Vázquez et Brad Binder complétaient le podium.

Après avoir décroché sa première victoire en Grand Prix au Twin Ring Motegi l’an dernier, Álex Márquez (Estrella Galicia 0,0) a de nouveau remporté l’épreuve japonaise cette année et montait sur la plus haute marche du podium pour la quatrième fois de sa carrière. Grâce à cette victoire à domicile, Honda compte maintenant neuf points d'avance sur KTM dans le classement des constructeurs et pourrait cette année obtenir son premier titre en Moto3™.

Après un bon départ de Danny Kent (Red Bull KTM Ajo) depuis la pole position,Márquez était passé en tête dès le troisième tour et avait ensuite concédé la première position à son principal rival pour le titre mondial, l’Australien Jack Miller (Red Bull KTM Ajo).

Ce dernier a mené sur presque toute la seconde moitié de la course, dans un groupe de tête composé de sept pilotes puis réduit à six suite au highside de Miguel Oliveira (Mahindra Racing), mais est parti à la faute dans le dernier tour, dans le virage n°11. Côte à côte dans un duel pour la première place, Miller et Kent ont manqué leur freinage et ont laissé passer Márquez mais aussi Efrén Vazquez (SaxoPrint-RTG) et Brad Binder (Ambrogio Racing), qui obtenait le deuxième position de sa carrière.

L’Ecossais John McPhee (SaxoPrint-RTG) en a aussi profité pour décrocher la quatrième place tandis que Miller finissait cinquième, devant Kent, et se retrouvait à 25 points de Márquez avant les trois dernières courses de la saison.

A un peu plus de quatre secondes du groupe de tête, Romano Fenati (SKY Racing Team VR46) a pris le dessus sur Enea Bastianini (Junior Team GO&FUN), Niccolò Antonelli (Junior Team GO&FUN) et Álex Rins (Estrella Galicia 0,0), sorti de piste en début de course, pour finir septième. 

Vingtième sur la grille suite à sa chute en qualifications, Alexis Masbou (Ongetta-Rivacold) était parvenu à revenir dans les points mais est à nouveau tombé et a dû abandonner tandis que Jules Danilo (Ambrogio Racing) a terminé en dix-neuvième position. 

Niklas Ajo (Avant Tecno Husqvarna Ajo), Scott Deroue (RW Racing GP) et les wildcards japonais, Sena Yamaha (Liberto Plusone & Endurance) et Hikari Okubo (Hot Racing with I-Factory), étaient quant à eux tombés dès le premier tour. 

Cliquez ici pour accéder aux résultats.

Tags:
Moto3, 2014, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, RAC

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›