Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Márquez, chronologie de son second titre MotoGP™

Márquez, chronologie de son second titre MotoGP™

Marc Márquez conserve le titre de Champion du Monde MotoGP™ suite à une seconde saison exceptionnelle avec Repsol Honda.

Plus jeune Champion du Monde de l’histoire de la catégorie reine suite à une incroyable première saison en MotoGP™ en 2013, Marc Márquez a continué à briller cette année et a remporté un second titre mondial en dominant ses rivaux dès le début de la saison 2014. 

Le pilote de Cervera commence cependant l’année en se fracturant la jambe droite au cours d’un entraînement. Il manque une bonne partie des essais de pré-saison mais ne montre cependant aucun signe de faiblesse au moment d’ouvrir la saison 2014 au Qatar. A peine remis sur pied, Márquez remporte la première manche en partant de la pole position au Circuit International de Losail, après une fantastique bagarre avec Valentino Rossi.

A Austin, sur les lieux de sa première victoire en MotoGP™, Márquez s’impose haut la main, avec près de quatre seconde d’avance sur son coéquipier Dani Pedrosa, et conquiert un nouveau territoire deux semaines plus tard en Argentine, à Termas de Rio Hondo, avant une victoire à domicile devant près de 115 000 spectateurs à Jerez de la Frontera. 

Auteur d’un début de saison tout simplement parfait, Márquez ne tarde pas à signer un nouveau contrat de deux ans avec Honda Racing Corporation, auprès de qui il s’engage donc jusqu’à fin 2016.

Márquez continue de dominer sans partage lors des premières manches européennes de la saison et gagne au Mans puis au Mugello, creusant l’écart sur Pedrosa, Rossi et Jorge Lorenzo.

Il manque la pole position pour la première fois de l’année en chutant en qualifications à Barcelona-Catalunya, où il part néanmoins en première ligne. L’incident n’a au final aucune conséquence sur sa course, qu’il termine avec une demi-seconde d’avance sur Rossi et Pedrosa, troisième après avoir touché la roue arrière de Márquez dans leur duel pour la victoire.

Invaincu sur toute la première partie de l’année, Márquez sait qu’il lui sera impossible de remporter toutes les courses de la saison 2014 et rappelle à la presse à chaque Grand Prix que son objectif est de remporter le Championnat du Monde, et non pas toutes les courses.

Márquez continue cependant à enchaîner les victoires et s’impose dans une course à drapeau blanc à Assen, où il devient le premier pilote à remporter les huit premières manches d’une saison de la catégorie reine depuis Giacomo Agostini en 1971.

Il gagne aussi dans des conditions difficiles en Allemagne, au Sachsenring, où l’Espagnol et la plupart des autres pilotes partent de la pit-lane après s’être rendu compte sur le tour de chauffe que la piste était en train de sécher.

Márquez aborde donc la trêve estivale avec un total de neuf victoires en neuf courses et pas moins de 77 points d’avance en tête du classement général.

Il porte son avantage à 89 points en s’offrant une dixième victoire lors de la reprise, à l’Indianapolis Motor Speedway, où il bat Lorenzo et Rossi après un départ en pole position. Sa victoire fait de lui le premier pilote à remporter dix victoires d’affilée dans la catégorie reine depuis Mick Doohan en 1997.

Sa sensationnelle série prend fin à Brno, en République Tchèque, à l’occasion de la onzième manche de la saison, qu’il finit en quatrième position, derrière Pedrosa, Lorenzo et Rossi. En 29 courses depuis son arrivée en MotoGP™, ce n’est que la troisième fois qu’il manque le podium, après sa chute au Mugello et sa disqualification à Phillip Island en 2013.

Il renoue avec la victoire quinze jours plus tard à Silverstone puis chute à Misano, où il poursuivait Rossi, ainsi qu’au MotorLand Aragón, où il tente de finir la course sur pneus slick alors la pluie se fait de plus en plus présente sur la fin de l’épreuve. Quinzième à Misano puis treizième en Aragón, Márquez conserve 75 points d’avance avant d’entamer la tournée outre-mer au Japon, où il dispose de sa première balle de match.

Il remporte le titre dès sa première tentative, en finissant deuxième derrière Lorenzo, et devient le premier pilote Honda à remporter le Championnat du Monde de la catégorie reine au Twin Ring Motegi, à trois manches de la fin de la saison 2014.

Tags:
MotoGP, 2014, MOTUL GRAND PRIX OF JAPAN, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›