Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Journée noire chez Repsol Honda

Journée noire chez Repsol Honda

Dani Pedrosa et Marc Márquez ont tous les deux été contraints à l’abandon dimanche à Phillip Island.

Le team Repsol Honda aura vécu des sentiments très contrastés d’une semaine à l’autre. Après le seconde sacre de Marc Márquez en MotoGP™ au Japon, sur les terres du HRC, les deux pilotes du team Repsol Honda ont abandonné sept jours plus tard au Grand Prix Tissot d’Australie.

Dani Pedrosa a été le premier à jeter l’éponge, peu après avoir été percuté à l’arrière par Andrea Iannone (Pramac Racing), qui avait perdu le contrôler de sa moto. L’Espagnol se retrouvait avec une jante arrière cabossée et n’a pas eu d’autre choix que de rentrer au garage pour abandonner.

Márquez s’est quant à lui battu avec Jorge Lorenzo (Movistar Yamaha MotoGP) sur les premiers tours mais a rapidement pris le dessus sur son adversaire et a ensuite très confortablement mené la course. Intouchable et clairement à l’abri d’une éventuelle contre-attaque, le double Champion du Monde MotoGP™ est tombé à dix tours de l’arrivée, alors qu’il avait quatre secondes d’avance, en perdant l'avant à l’entrée de Lukey Heights.

« Aujourd’hui je n’avais pas de pression, j’ai essayé une approche différente en attaquant fort dès le départ afin d’essayer de creuser l’écart, » a expliqué Márquez. « Nous faisions une bonne course jusqu’à ma chute. C’est dommage que je sois tombé à un moment où je ne roulais pas à la limite et où je n’allais pas plus vite que sur le tour précédent. Il y a eu beaucoup de chutes aujourd’hui et elles se sont presque toutes produites de la même façon, avec une roue avant qui s’est bloquée. Les températures avaient baissé et c’est un facteur qui a joué aujourd’hui. »

Pedrosa, qui était deuxième ex aequo avant la course et se retrouve à la quatrième place du classement général, avec vingt-cinq points de retard sur Rossi et dix-sept sur Lorenzo, a déclaré : 

« Nous n’avons pas eu de chance aujourd’hui. Je n’étais pas bien parti, j’avais perdu beaucoup de terrain sur les deux premiers tours et j’ai fini dans une position où j’étais exposé à tout ce qui pouvait arriver. Quand vous roulez avec autant de pilotes autour, il y a toujours des incidents et aujourd’hui c’est tombé sur moi. Je n’ai par chance pas chuté mais la moto était endommagée et je ne pouvais pas continuer. »

Le team Repsol Honda n’avait plus eu de double abandon depuis le GP du Portugal de 2010.

Tags:
MotoGP, 2014, TISSOT AUSTRALIAN GRAND PRIX, Dani Pedrosa, Marc Marquez, Repsol Honda Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›