Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Troisième en Australie, Rabat n’est plus qu’à quelques points du titre

Troisième en Australie, Rabat n’est plus qu’à quelques points du titre

Présent sur le podium de la catégorie Moto2™ pour la douzième fois de la saison au Grand Prix Tissot d’Australie, Esteve Rabat a désormais 41 points d’avance avant les deux dernières épreuves de la saison 2014.

Suite à la troisième place d’Esteve Rabat (Marc VDS Racing Team), Maverick Viñales (Paginas Amarillas HP 40), le vainqueur du Grand Prix Tissot d’Australie, est officiellement sorti de la lutte pour le titre mondial, dans laquelle seul le Finlandais Mika Kallio (Marc VDS Racing Team) pourrait encore s’opposer à Rabat. 

Le Finlandais compte cependant 41 points de retard après avoir fini quatrième, derrière son coéquipier, à Phillip Island, et aurait besoin d’un miracle pour revenir sur Rabat lors des deux dernières manches de la saison, qui auront lieu à Sepang et à Valence.

Le résultat de ce Grand Prix d’Australie permet en tout cas au Marc VDS Racing Team de devenir la première équipe belge à décrocher un titre de Team Champion du Monde en 65 ans d’histoire des Grands Prix. Rabat et Kallio occupent les deux premières places du classement général depuis l’ouverture de la saison au Qatar. Ils ont depuis récolté dix victoires, vingt podiums et douze pole positions.

Rabat a commenté : « C’était difficile aujourd’hui. Je ne sais ce qu’il s’est passé dans le virage 4, le vent avait changé de direction, la piste était un peu plus froide… Je freinais au même endroit que d’habitude, mais j’étais toujours trop long. C’est bizarre. La course a été mouvementée, avec beaucoup de dépassements, c’était compliqué. » 

« Je suis content pour l’équipe qui a fait du bon travail cette année et avec qui je n’ai jamais eu un aussi bon feeling. Elle mérite le titre de champion du monde. Il reste désormais deux courses pour faire en sorte que le pilote titré porté le numéro 53 sur sa moto. »

Kallio était de son côté logiquement déçu et a affirmé : « Il n’y a pas grand-chose à dire aujourd’hui. On avait la possibilité de gagner mais nous ne l’avons pas fait. Les pneus extra-durs que j’ai dû utiliser ici ne conviennent pas à mon pilotage. C’est la même chose pour tout le monde, mais il semble que je rencontre plus de problèmes que d’autres avec ces gommes. Aujourd’hui, j’ai eu l’impression de faire toute la course au-delà de la limite pour rattraper les gars devant moi, et j’ai failli tomber plusieurs fois en perdant l’arrière. Je déteste ces pneus, c’est aussi simple que ça. Pour moi, cette course a été un désastre. »

Tags:
Moto2, 2014, TISSOT AUSTRALIAN GRAND PRIX, Tito Rabat, Marc VDS Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›