Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Rabat, la chronologie de son premier titre mondial

Rabat, la chronologie de son premier titre mondial

Esteve Rabat a fait preuve d'autant de maturité que de talent cette année pour s'emparer du titre de Champion du Monde Moto2™ 2014.

Troisième du Championnat du Monde Moto2™ en 2013, Esteve Rabat était annoncé parmi les principaux prétendants au titre 2014 avant même le début de la pré-saison suite à ce que Pol Espargaró et Scott Redding aient annoncé leurs départs pour courir en MotoGP™. Rabat rejoignait en plus à l’issue de la saison 2013 le très compétitif Marc VDS Racing Team, dans lequel il allait piloter une Kalex et être associé au Finlandais Mika Kallio.

Suite de bons tests hivernaux, Rabat s’impose dès la première course de la saison, au Qatar, tandis que Kallio hérite de la seconde place suite à la disqualification de Takaaki Nakagami pour l’utilisation d’un filtre à air non-règlementaire. Le Finlandais s’avèrera rapidement être le principal adversaire de Rabat pour le titre 2014, qui fait l’objet d’un duel aussi long que passionnant entre les deux pilotes du Marc VDS Racing Team.

Après sa victoire à Losail, Rabat finit deuxième à Austin, au Texas, derrière Maverick Viñales, le Champion du Monde Moto3™, qui s’impose dès sa deuxième course dans la catégorie. 

Rabat renoue avec la victoire en partant de la pole position en Argentine mais finit sixième à son retour en Europe, à Jerez, où Kallio décroche sa première victoire de l’année. Le Finlandais s’impose à nouveau au Mans tandis que Rabat remonte sur le podium avec une troisième place. Ce dernier réagit très vite face à l’offensive de son coéquipier et remporte à son tour deux victoires consécutives, en partant de la pole, au Mugello puis chez lui à Barcelona-Catalunya.

Kallio manque le podium lors de ces deux courses et prend 34 points de retard sur Rabat, qui signe sa plus mauvaise performance de la saison à Assen, en terminant huitième dans des conditions difficiles et dans une course remportée par Anthony West.

Rabat termine ensuite quatrième deux fois de suite au Sachsenring puis à Indianapolis mais conserve l’avantage dans la course au titre et annonce dès l’été qu’il continuera chez Marc VDS Racing en 2015.

A Brno, il répond à la victoire de Kallio à Indianapolis en empochant son cinquième succès de l’année, en ralliant l’arrivée avec plus de trois secondes d’avance sur le Finlandais.

Rabat confirme ensuite son emprise sur le Championnat en s’imposant à Silverstone puis à Misano, où il finit à chaque fois devant son coéquipier. Devancé par Viñales au MotorLand Aragón, Rabat continue de creuser l’écart sur Kallio en finissant deuxième alors que son rival doit se contenter d’une septième place.

Rabat obtient un onzième podium au Japon, où Kallio finit cinquième, pour l’ouverture de la tournée outre-mer, et dispose d’une première balle de match à Phillip Island. Il termine en troisième position, devant son rival, et doit attendre l’épreuve de Sepang, qu’il aborde avec 41 points d’avance, pour s’emparer du titre. 

Troisième en course derrière Kallio et Viñales en Malaisie, Rabat se proclame Champion du Monde Moto2™ 2014 avec un total de sept victoires et dix pole positions. Le pilote de Barcelone sera en 2015 le premier Champion du Monde de la catégorie Moto2™ à défendre son titre et portera de nouveau les couleurs du Marc VDS Racing Team.

 

Tags:
Moto2, 2014, SHELL ADVANCE MALAYSIAN MOTORCYCLE GP, Tito Rabat, Marc VDS Racing Team

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›