Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Masbou : « Content d'avoir pu sauver le week-end »

Masbou : « Content d'avoir pu sauver le week-end »

Relégué en queue de peloton suite à un bien mauvais départ dimanche dernier en Malaisie, Alexis Masbou a réalisé une incroyable remontée pour aller chercher la sixième place et a dressé le bilan de son week-end à Sepang avec OffBikes.com.

Une nouvelle fois victime de problèmes de réglages sur la Honda durant les séances d'essais, Alexis Masbou s'est élancé depuis la 11e position sur la grille de Sepang dimanche dernier. Un mauvais départ l'a contraint à boucler le premier tour à la 21e position. Après une remontée fulgurante, le pilote français échoue au pied du Top 5, dans la roue d'Álex Márquez. Retour sur ce Grand Prix de Malaisie et sur sa préparation de la saison 2015.
 
Un nouveau week-end difficile, comment s'est passé ce week-end malaisien ? 
« Pas comme je l'aurais espéré. Nous avons connu pas mal de difficulté à trouver les réglages de la moto qui me convenaient. Pendant les essais, nous n'arrivions pas à entrer dans le Top 10. Nous en étions proches, mais nous n'y arrivions pas. Nous avons essayé de trouver le meilleur compromis pour la course avec les pneus durs. J'ai malheureusement réalisé un mauvais départ et je me suis retrouvé à la 26e place au premier virage. J'ai commencé à remonter les concurrents. En fin de course, j'avais un rythme plutôt rapide avec les pneus usés. J'ai réussi à revenir sur le groupe de tête. Malheureusement, il manquait encore quelques tours pour arriver à faire mieux. Dans l'ensemble, c'est tout de même un week-end plutôt sauvé en fin de course. »
 
Que s'est-il passé au départ ? 
« C’est moi qui n'ai pas bien géré mon départ. J'ai essayé de prendre un peu plus de risques sur le lâcher d'embrayage pour gagner quelques places. Au final, c'était beaucoup trop et la moto a perdu son régime. Je me suis donc retrouvé dans une position difficile au premier virage, enfermé et pas au bon endroit. Voilà comment perdre beaucoup de places en seulement quelques mètres de course. »
 
Souffres-tu toujours les mêmes problèmes que tu rencontres depuis Misano ? 
« Oui, toujours des difficultés pour trouver le feeling que je souhaiterais sur l'avant. Le résultat de la course a été bon, mais elle a été extrêmement difficile et il a fallu que je prenne beaucoup de risques pour réaliser ces chronos-là. Nous avons encore à travailler sur ce point, mais je suis tout même content d'avoir pu sauver le week-end de cette façon en remontant sur le groupe de tête. »
 
Comment expliques-tu ce phénomène de réaliser de bons résultats en course, mais beaucoup moins aux essais ? 
« Il y a quelques dixièmes que je dois perdre en séance qualificative par rapport à certains pilotes. En ce moment, ces dixièmes sont importants et je pars depuis la 11e place sur la grille. Si j'avais gagné ne serait-ce qu'un dixième, je me serais peut-être retrouvé en deuxième ligne. Ce n'est pas beaucoup, mais ce sont ces quelques dixièmes qui font la différence. En course, en règle générale, j'arrive à maintenir un rythme régulier avec de bons chronos qui me permettent de faire la différence. C'est souvent là dessus que j'arrive à faire une bonne course. Il faut que j'arrive à remédier à ces problèmes afin d'être mieux placé sur la grille. »
 
Avez-vous trouvé une piste de solution pour la dernière épreuve à Valence ? 
« Pas spécialement. Nous avons essayé différentes choses qui n'ont pas toutes fonctionné. C'est la dernière épreuve de la saison, nous allons essayer de trouver la meilleure solution, mais ce ne sera pas du travail pour le futur. L'idée va être de faire la meilleure fin de saison possible avec la meilleure course possible pour remercier l'équipe du travail réalisé durant ces deux dernières saisons. Si nous le pouvons, nous essaierons d'aller chercher la 5e place au championnat, ce serait parfait. »
 
Justement, comment appréhendes-tu cette dernière épreuve ? 
« Valencia n'est pas un circuit qui me réussit particulièrement. La saison dernière, j'y ai plutôt fait une bonne course. Cette saison, ce sont plutôt les circuits qui ne me réussissaient pas en règle générale qui m'ont réussi. Je vais partir avec cette idée en tête en espérant que le week-end se passe bien. Même si nous finissons au pied du Top 5 sur les deux dernières courses, j'aimerais terminer sur une bonne note avec pourquoi pas un podium. »
 
Tu rejoins le Racing Team Germany la saison prochaine, as-tu déjà commencé à préparer ce changement (entourage, entraînement) ? 
« Il y a déjà quelque temps que je prépare la saison 2015 avec mes partenaires, aussi bien avec ceux qui me suivent depuis des années qu'avec les nouveaux qui me rejoignent. Sur la préparation, je n'ai pas encore commencé. Tout commencera réellement après la dernière course à Valencia. C'est à ce moment-là que nous allons commencer à nous concentrer sur notre travail avec ma nouvelle structure. »
 
As-tu déjà programmé une première séance de test avec ta nouvelle équipe ou devras-tu attendre le premier test hivernal ? 
« Tout n'est pas encore confirmé. Néanmoins, il est certain que je roulerai avant la trêve hivernale. Nous n'avons pas encore tout à fait confirmé notre programme. »
 
Propos recueillis par OffBikes.com

Tags:
Moto3, 2014, SHELL ADVANCE MALAYSIAN MOTORCYCLE GP, Alexis Masbou, Ongetta-Rivacold

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›