Nouveau sur motogp.com ?Inscrivez-vous ici

Achat de billets
Achat VidéoPass

Pas d’opération requise pour Pol Espargaró

Pas d’opération requise pour Pol Espargaró

A son retour en Espagne, Pol Espargaró est allé faire examiner sa fracture du pied gauche par le Dr Xavier Mir, qui a confirmé que le pilote du team Monster Yamaha Tech3 n’aurait pas besoin d’être opéré.

Pol Espargaró (Monster Yamaha Tech3) s’était fracturé le deuxième métatarsien du pied gauche en chutant samedi dernier à Sepang, avec d’aller chercher une courageuse sixième place en course.

Une fois rentré chez lui, l’Espagnol est allé consulter le Dr Xavier Mir de l’Hospital Universitari Quirón Dexeus de Barcelone. 

Le Dr Mir a expliqué : « J’avais déjà vu Pol en Malaisie et là-bas, nous avions conclu qu’il avait une fracture du deuxième métatarsien, avec un petit déplacement. Les mouvements latéraux étaient supportables mais pas vers l’avant ou vers l’arrière. Nous avons refait des radios à Barcelone, après une course épique qu’il a finie sixième. Je ne peux pas comprendre comment il a pu supporter la douleur mais nous avons constaté que la fracture n’avait pas bougé. L’os est dans une position correcte et il n’y a donc pas besoin d’opérer. »

Espargaró va maintenant suivre un traitement pour réduire l’inflammation et accélérer le processus de consolidation de l’os, qui devrait prendre quatre semaines. Le Rookie of the Year de la catégorie MotoGP™ passera de nouvelles radios mercredi prochain, juste avant le GP de Valence.

« Ce sera sûrement inconfortable à Valence, surtout que c’est le pied gauche, celui qu’il utilise pour changer les vitesses, » a ajouté le Dr Mir. « Mais étant donnée la façon dont il s’en est sorti en Malaisie, ça devrait aller pour Valence. Nous allons surveiller sa blessure pour nous assurer que la fracture ne bouge pas et nous évaluerons ensuite lors du Grand Prix la possibilité de le faire courir sous infiltration. Idéalement, il n’en aurait pas besoin mais nous devrons voir comment se passeront les essais. »

Tags:
MotoGP, 2014, Pol Espargaro, Monster Yamaha Tech 3

Autres contenus qui peuvent vous intéresser ›